Drive Girls

Drive Girls Vita

Développeur : Tamsoft
Éditeur : Rising Star Games
Console : PS Vita
Genre : Beat'em All/Course ?

Note : Le jeu est disponible uniquement en digital en France, mais si vous voulez une version physique PAL il suffit de l’importer d’Angleterre, donc via Amazon.uk par exemple (pas de douane, juste des ports et le taux de change, au final ça revient à quasi 40€). Il sera prochainement distribué aux US par Aksys Games.

Graphismes : -/+
Le jeu réutilise le moteur des Neptunia (U et MegaTag), donc c’est relativement propre mais la réalisation est assez basique, sans trop d’effort, les ennemis ne ressemblent à pas grand-chose (oui bon, des insectes quoi). Les dialogues sont du VN classique, les artworks des personnages ont quand même plusieurs poses très différentes ce qui est un bon point, par contre il y a quasiment aucun CG et même si je n’ai rien contre le chara design, je ne trouve pas que les illustrations sont vraiment de très grandes qualités, surtout au niveau des visages. Si vous cherchiez du fan service pour vous rattrapez, il y a simplement des tenues qui se détruisent quand vous prenez des dégâts, mais dans la pratique, soit ça ne vous arrivera quasiment pas, soit vous serez ko avant d’en profiter.

2017-07-09-110324

Gameplay : -
Drive Girls se présente comme un beat’em all classique de chez Tamsoft, en combat vous attaquez avec carré ou triangle (pas de combinaison entre les deux), rond est le rush (mieux foutu que sur MegaTag, s'enchaîne plus facilement) et croix pour sauter. Malgré la présence de tutoriel, le jeu oublie complètement de vous précisez que vous pouvez locker les ennemis avec la touche haut de la croix directionnelle, j’ai appris ceci en lisant un topic sur Internet après avoir terminé l’histoire, alors que la caméra est relativement catastrophique, mais le fait est que j’avais pris l’habitude de jouer sans donc je m’en suis pas servi au final.

2017-07-09-105314

Venons-en à la grande originalité du jeu, ça ne vous a pas échappez, les filles peuvent se transformer en voiture et pour le coup, je dois dire que c’est quand même relativement fun d’appliquer un gameplay de beat’em all en conduisant une voiture, ça donne vraiment une sensation délirante. Pour vous transformer, une pression longue sur R suffit sans autre condition, après les touches changent un peu, on passe dans une logique jeu de course ou il faut rester appuyer sur R pour avancer/accélérer et L sert de frein/marche arrière. Là où c’est fun, c’est que carré permet de faire des attaques, ce qui se traduit par la voiture faisant des cercles sur place de manière pas du tout naturel, triangle permet de sortir un gros coup qui vous détransforme et le plus important c’est rond qui est le boost, qui consomme la d’EP (équivalant des SP qui se recharger en tapant), vous accélérez et êtes intouchables un court instant.

En sachant qu’en mode voiture, vous infligez des dégâts juste en touchant les ennemis, vous comprendrez rapidement que c’est le meilleur moyen de jouer au jeu, même si toutefois les développeurs n’ont jamais due toucher une voiture ou avoir des cours de physique à l’école car certain comportement sont totalement improbables, à peine vous freinez que vous partez en dérapage à l’infini, pire qu’une savonnette et si vous utilisez le boost à ce moment, au lieu de repartir en avant vous partez en direction du dérapage, ce qui est de la pure folie si vous êtes un peu logique dans votre tête (au bout d’un moment vous le savez, mais impossible de s’empêcher de le faire en voulant repartir droit).

Une notion importante pas encore évoquée, autant à pied, qu’en mode voiture, vous avez une jauge qui se rempli en fonction des dégâts et combos infligés, elle ressemble d’ailleurs à un compteur de vitesse, qui représente en fait un multiplicateur de dégâts, une fois le sixième cran à fond, vous entrez en mode Overdrive, où simplement la jauge ne descend plus et si vous avez vos EP à fond, non transformé, en appuyant sur L vous lancez une attaque ultime, plus ou moins efficace selon les personnages.

2017-07-09-105444

Dans l’absolu, notamment à partir du moment ou le jeu vous demandera d'affronter des boss, vous comprendrez que le meilleur moyen de jouer est de rester en voiture, spammer rond, pour infligez de gros dégât en étant intouchable et répétez ça à l’infini jusqu’à que les cibles principales soit éliminée, donc oui à haut niveau le jeu ne deviens plus très intéressant.

Une fois le combat terminé, vous recevez des récompenses et un grade, mais pas d’expérience, car il n’y a pas de niveau. Le grade dépend surtout de la durée de la bataille et l’argent reçu est proportionnel au grade, si vous voulez avoir beaucoup de crédit il faudra donc terminer les batailles le plus rapidement possible, ce qui j’ai toujours trouvé assez stupide comme système, mais en plus le jeu est suffisamment dur pour que vous réussissiez rarement à avoir de bonnes notes, vous forçant un peu à farmer les crédits. Car oui le seul moyen de renforcer vos personnages et d’acheter des pièces et de les équiper comme le système de statistique de MegaTagmension. Vous pouvez aussi appliquer des stickers sur vos personnages pour leur octroyer des bonus sur certaine statistique.

2017-07-09-104454

Ça sent le déjà vu non ?

2017-07-09-104609

Les stickers se voient à peine sur le personnage normal.

Lors de 3-4 occasions, le jeu vous proposera au lieu de faire une bataille classique, une course de voiture contre un autre personnage, j’ai beau ne pas être fan de jeu de course, c’est un changement de rythme assez intéressant à proposer, malheureusement, il y a vraiment peu d’occasion de le faire, c’est à chaque fois le même circuit plus ou moins rallongé et c’est très facile de gagner, il suffit de spammer rond en touchant les ennemis sur le passage. Je pense qu’il y avait vraiment moyen de donner un second aspect au jeu en travaillant le côté course, soit avec d’avantage de niveau ou alors avec des combats sur route comme il existe dans d’autres jeux, mais là ce sont juste des niveaux anecdotiques sans grands intérêts.

2017-07-09-105014

Musiques : +
L’équipe de Tamsoft avait fait un assez bon travail sur les Nep, on retrouve cette ambiance énergique et colorée ici, mais en soit ça ne suffit pas à faire des pistes vraiment mémorable.
Au passage, je ne suis pas très connaisseur en automobile, mais les bruits de moteur ne sont franchement pas terribles, on a limite envie de ralentir car on a l’impression de trop pousser une simple voiture et que le moteur va craquer

Durée : -
Partons du principe que c’est un jeu digital à 30€, je n’ai pas bien fait attention au nombre d’heure passé dessus, surtout qu’il n’a pas de compteur,  mais j’ai du y passer une quinzaine pour terminer l’histoire, vu qu’il faut farmer un peu. Le jeu propose ensuite un mode coopération en ligne pour affronter des ennemis plus puissants et nombreux, mais vous en ferez sans doute rapidement le tour en une dizaine d’heure, à savoir que les missions haut niveau ne sont vraiment pas faite pour être terminée en solitaire. Donc vous en aurez grand max pour une trentaine d’heure, si vous cherchez à le terminer à 100%, faut il en avoir le courage aussi.

Histoire : -
Cohérence, explications, lore, profondeur, développement de personnage, tout ça c’est pour les faibles, vous êtes balancés dans un monde qui a à priori une certaine logique dont on ne vous explique rien, vous êtes régulièrement bombardés d’acronyme dont on vous a dit une fois le détail, sans pour autant expliquer leur sens et après vous avez droit à un bout de trame des plus classique avec des personnages clichés. Alors oui, c’est un beat’em all, on s’en fiche un peu de tout ça, d’accord, mais je trouve que quand on a l’audace de proposer un univers un peu original (Transformer version moe quoi), vaut mieux essayer de le travailler un peu et de lui donner une base un peu accrocheuse, même si tout le reste est cheap, car ça peut permettre d’avoir des retours inespéré et de créer une futur série (regardez les Neptunia justement).

2017-07-02-122939

Recommandé pour :
Fan de petit Beat'em All

Sans forcément pouvoir parler de déception, puisque je m’attendais un peu à quelque chose de très moyen, Drive Girls est quand même un jeu qui sent vachement les fonds de tiroir. Il est clair que les développeurs ont simplement voulu rentabiliser leur moteur qui a servi pour les Neptunia U et MegaTagmension, mais au final ces 2 jeux sont beaucoup plus appréciables que celui-ci. Il est assez dommage qu’ils n’aient pas vraiment pris au sérieux leur projet, car ils avaient le mérite d’avoir quelque chose d’un peu original. Je ne vous le conseil pas, mais ne le déconseille pas pour autant, si vous voulez le tenter quand même attendez qu’il soit en promotion.