Punch Line

punch line ps4

Dev : Mages/5pb
Edit : PQube
Support : PS4/Vita 
Genre : Visual Novel 
Loc : Textes Anglais, Voix Japonaises

Note : En 2015 un anime du même titre a été diffusé et ce jeu est sorti au Japon en 2016, bien qu’on pourrait parler d’adaptation, la licence a toujours été prévue pour être un jeu vidéo et celui-ci propose un dénouement différent.

Testé à partir de la version Vita (screens issues de cette version).

Graph : +
Le jeu a la chance d’avoir une anime comme base d’inspiration ce qui lui permet d’utiliser beaucoup de visuels tirés de celle-ci, autant des images fixes que des extraits de vidéos (un peu mal compressé sur Vita), ce qui lui permet de toujours rester très clair dans ses actions, au moins quand il se passe quelque chose on le voit et on comprends toute de suite, contrairement aux VN classiques. Pour les dialogues plus classiques et les phases de gameplay, les personnages sont en 3D et animés (ça aliase un peu sur Vita, mais propre sur PS4), tout n’est pas parfait mais on a au moins l’impression de jouer à un vrai jeu.

2019-01-06-145827

L'animation n'est pas au top mais les dialogues sont vivants au moins.

Gameplay : +
Contrairement à la plupart des Visual Novel, Punch Line a le mérite d’avoir des phases de gameplay plutôt original, mais soyez conscient que ça reste un VN avant tout et que le gameplay n’est pas aussi profond que les screens pourraient nous le faire croire.

La plupart des chapitres vont se dérouler de la manière suivante : divers dialogues pour poser une situation, puis le héros va devoir agir, mais doit d’abords augmenter sont niveau d’esprit en jouant des tours à une des filles, début de la phase « Trick », la situation évolue, le héros cette fois va devoir mettre au point une stratégie à plus grande échelle sur plusieurs pour obtenir un résultat, début de le phase « Trick Chain », puis dialogues finaux, fin du chapitre et ainsi de suite.

On a donc deux situations de gameplay, les phases « Trick » et « Trick Chain ». La première consiste donc à faire peur à une des filles seule dans une pièce, pour cela vous avez un nombre d’action limité en fonction de votre niveau d’esprit (c’est scripté) et devez choisir quels éléments sélectionnables du décor vous allez devoir utiliser. Concrètement, vous vous retrouver en vue à la première personne dans la chambre du personnage, mais vous ne vous déplacez pas vraiment, il s’agit en fait d’angle de caméra fixe que vous changez avec les gâchettes L/R (par exemple, vue depuis l’angle du plafond de la pièce), vous pouvez tout de même orienter votre vision avec la croix directionnelle. Et vous allez ainsi voir certains objets du décor avec une bulle pour dire qu’il est utilisable, à vous de choisir lesquels faire bouger pour espérer faire peur et remplir la jauge du personnage.

2019-01-06-143132

Mais attention, certains objets spéciaux avec un « ! » provoquerons une grosse réaction du personnage, entraînant général une chute et un gros plan de caméra sur son pantsu, c’est alors qu’entre jeu la jauge d’excitation, celle-ci augmente des que le héros aperçoit des sous vêtements, l’angle de vision se fixe alors sur ceux-ci et la jauge augmente rapidement, vous devez bouger rapidement la caméra, sinon c’est le « boom » et vous êtes bon pour recommencer la phase (c’est aussi valable lorsque vous changez d’angle de caméra à la recherche des objets). La phase se termine lorsque vous avez rempli la jauge d’esprit, sinon il faut recommencer, mais aucune pénalité en cas d’échec.

2018-12-02-175702

Tourne la tête !

La phase « Trick Chain » est très similaire et fonctionne sur le même principe, sauf que cette fois vous avez accès aux autres chambres (triangle pour passer à l’écran de choix des chambres), votre but cette fois et de mettre en place une stratégie pour obtenir un résultat précis (par exemple faire qu’un personnage se rende dans une autre pièce), là aussi vous avez un nombre d’action limité et divers objets à faire bouger. La différence, c’est que vous avez un objet déclencheur à garder pour la fin, vous bougez donc des éléments ici et là puis vous assistez à une réaction en chaîne après avoir utilisé ce déclencheur. La jauge d’excitation reste d’actualité, parfois vous aurez des angles un peu vicieux avec un objet à utiliser et un pantsu du coup il faudra vous battre avec les mouvements pour réussir à actionner l’objet sans compléter la jauge.

2019-01-06-145508

Lorsqu'il y a l'icone "Go!" c'est qu'il s'agit du déclencheur.

Les énigmes ne sont pas très poussées en général, on fait rapidement le trie entre les objets inutiles et ceux qui semblent être présent pour l’occasion, même s’il est vrai que parfois la chaîne à produire n’est pas évidente, on la réussi facilement par simple élimination. Les derniers défis rajoutent une difficulté en imposant une limite de temps, une minute pour faire le tour des 4 chambres, c’est très chaud, mais ça rends la phase très intéressante, limite on se dit qu’ils auraient du faire ça dès le début pour donner un peu de challenge au jeu.

2019-01-06-145247

Bien que ça soit justifié par le scénario, le jeu a quand même un problème de rythme, la moitié des épisodes se déroule comme écrit ci-dessus et la moitié suivante sont des simples suites d’événements/dialogues, jusqu’à la fin du jeu (le dernier c’est limite une vidéo tout le long), on a juste des choix à faire à certains moments, mais ils sont tellement évidents, qu’ils n’ont presque pas d’intérêt, ils auraient du faire des choix un peu plus complexes et piégeurs afin de compenser un minimum l’absence de phase de gameplay sur cette partie de l’histoire.

Musique : ++
Les musiques sont vraiment cool, ce sont les mêmes que dans l’anime à priori, elles collent parfaitement à l’ambiance déjanté et haut en couleur de l’anime. On a aussi droit à l’opening et l’ending à chaque début et fin d’épisode, ils sont de qualité, mais à force ça fait un peu beaucoup.

Durée : -/+
Comptez une vingtaine d’heure pour terminer l’histoire, sans skipper les textes bien sûr. Les trophées sont assez simple à récupérer après coup, ce sont principalement des défis dans des chapitres précis et on débloque une option pour le choisir une fois le jeu terminé, donc récupérer tous ceux manqués ne devrait qu’une heure ou deux après avoir fini le jeu.

Histoire : ++
Difficile à décrire le scénario, on joue l’esprit de Yuta Iridatsu qui essaye de récupérer son corps qui a été squatté par quelqu’un d’autre, pour cela il doit récupérer un livre sacré qui se trouverait dans sa résidence, mais attention si Yuta s’excite deux fois en voyant un pantsu il provoquera la fin du monde en attirant un météore sur terre, c’est compliqué quand toutes les autres locataires sont des filles. Et ça ce n’est encore que le speech de départ du jeu, en vrai il s’agit d’un scénario bien plus profond et tordu que ça, on pourrait parler d’une sorte de Steins;Gate sans le côté psychodrame mais avec des super-héros et du pantsu en plus. Comme dit au départ, si vous avez vu l’anime, la fin est différente, on a aussi quelques détails supplémentaires qui sont le bienvenue ainsi qu’une courte vidéo dans bonus, assez sympathique.

2019-01-06-150009

La scène d'intro est juste mythique.

Recommandé pour :
Fan d’ecchi
Fan de VN/Mages

En résumé, Punch Line est une expérience assez intéressante dans le genre croisement entre Anime et Visual Novel, on retrouve les bons côtés des deux supports. Après le jeu n’est pas sans défaut, rythme divisé, pas assez de challenge, un peu de cours, mais il reste une expérience satisfaisante, par contre il est clair qu’au prix day one, il n’est pas assez rentable (mais il a déjà bien baissé sur Amazon par exemple). Dans tous les cas je vous le conseil si vous voulez un petit jeu marrant pour vous occupez entre deux titres.