The Legends of Heroes : Zero no Kiseki

152268_front

Dev : Falcom
Edit : Non édité à ce jour
Support : PC, PSP, Vita (Evolution)

Note : Officiellement ce jeu n’a toujours pas été localisé, Xseed Games esquivent toujours la question alors qu’il est réclamé depuis des années. Toutefois il est maintenant possible d’y jouer dans une version sous titré en anglais par des fans, mais bien sûr pour cela il faudra soit passer par du téléchargement sur PC ou de l’émulation PSP.

Graph : +
Si vous avez joué aux Trails in the Sky, vous savez à quoi vous attendre, s’agissant ici de la version PC, on profite pleinement du style rétro des graphismes avec toujours autant de soucis du détail et clairement plus d’ambition que la plupart des jeux de niche (on a quand même droit à une scène de ballet acrobatique, j’ai jamais vu ça ailleurs). On remarque d’ailleurs que les personnages sont bien en 3D avec des visages animés et non pas de simple sprite 2D. On retrouve aussi quelques mini cinématiques pour illustrer certaines scènes (principalement des passages sans personnages), mais elles font très bien leur effet (il y a une course poursuite vers la fin du jeu, ça m’a tellement hypé les bouts de cinématique à ce moment).

003

Gameplay : ++
Je ne vais pas redétailler le gameplay de la série, là aussi si vous avez joué aux Trails in the Sky, c’est à 90% la même chose.

14

Pas grand chose de neuf par là.

Il y a quand même des petites différences qui ne sont pas négligeables, la première est le « Teamrush », qui est une attaque de zone avec tous les personnages de l’équipe, apparaissant comme un bonus de tour (vous savez les trucs genre « HP +10% », « CP +50% » etc.), elle a notamment de grande chance d'apparaître lorsqu’on commence un combat par une attaque surprise, ce qui permet d’expédier assez rapidement les combats contre des ennemis peu résistant. Ce qui est très intéressant avec un teamrush, en plus d’infliger de gros dégâts aux ennemis dans une zone, c’est que ça ne décale pas le tour des alliés qui auraient leurs actions ensuite, c’est vraiment un bonus sans coût ni contrainte et bien sûr, si vous n’avez pas envie de le faire, il est possible de le refuser. Malgré qu’il apparaisse parmi les bonus de tour, rassurez-vous, les ennemis ne peuvent pas l’utiliser, ce qui serait un peu trop violent.

001

Lancement d'un Teamrush

L’autre nouveauté ce sont les Combinaisons Craft, ce sont donc des crafts, les skills qu’on utilise avec les CP, sont des attaques spéciales avec deux personnages de l’équipe qui coûtent 100 CP et inflige de gros dégâts sur une zone plus ou moins grosse. On les apprend au fil de l’histoire. Rapidement vous vous rendrez compte, que ce sont une excellente alternative aux S-Craft, les attaques ultimes classiques, car celles-ci consomment intégralement la barre de CP contrairement au Combi Craft et les dégâts ne sont pas forcément moindre. Par contre contrairement aux Teamrush, les deux personnages qui attaquent voient leur tour suivant repousser, donc éviter de faire ça, si vous avez besoin de l’un d’eux pour soigner par exemple. Mais potentiellement, ça reste des attaques vraiment efficaces et utiles, dites vous qu’en commençant un combat avec tous les personnages à 200 CP, vous pourrez caser 8 attaques ultimes si vous ne faites rien d’autres (dans la pratique ce n’est jamais le cas, mais vous voyez le potentiel de dégât).

013-2

(J'ai censuré les supports pour ne pas spoil)

Votre équipe principale est formée de 4 personnages que vous aurez tout le long du jeu, mais régulièrement des soutiens temporaires viendront vous prêter main forte, vous pourrez alors choisir des les utiliser ou non et ceux en trop occuperont le rôle de support et interviendront de temps en temps au cours des combats pour lancer une compétence, ces coups de pouces seront toujours utile, mais vous n’aurez jamais vraiment de passage ou il faut composer votre équipe avec plein de personnages.

Sinon niveau structure, le jeu est vraiment similaire aux autres titres de la série, chaque chapitre se déroule sur plusieurs jours, à chaque jour vous aurez des missions secondaires, une mission principale puis l’histoire qui avancera, le contenu optionnel aussi est similaire avec de la pêche, de la cuisine, bestiaire à compléter (mais pas de mini jeu dans celui là).

Et niveau difficulté, j’ai joué en mode normal, clairement eu aucun soucis, il y a pas vraiment de gros boss technique ou scripté, du coup je pense qu’un fan aguerris peu se lancer en mode difficile sans trop de peine.

Musique : ++
Ici aussi on retrouve des sonorités qui rappel les Trails précédents, donc des pistes de qualité qui colle bien à l’ambiance police/enquête du jeu. Le thème du Geofront me hype à fond, j’ai limite du mal à comprendre pourquoi, sans doute à cause du clin d’œil de Cold Steel II.

Durée : ++
Comme dit plus haut, la structure du jeu est celle de base de la série, du coup si vous prenez le temps de faire tous les objectifs secondaires de chaque chapitre, vous en aurez entre 60 et 70 heures pour faire le tour du jeu, ce qui est largement satisfaisant. Il y a un système de récompense façon trophée directement dans le jeu, la liste est très similaires aux autres jeux Falcom, avec plus ou moins la nécessité de faire au moins un NG+ pour tout compléter.

012

Histoire : ++
NO SPOIL : Il faut toutefois resituer ce jeu dans le contexte de la série, il s’agit du quatrième Trails, les événements se déroule quelques mois après les trilogie Sky et l’action se déroule à Crossbell, le petit pays neutre entre Erebonia et Calvard, tout ça avant l’histoire du premier Cold Steel. Nous suivons un groupe de 4 personnages, Lyod, Ellie, Randy et Tio, qui sont des jeunes recrues de la police de Crossbell et qui vont intégrer la toute nouvelle Section Spéciale. Ensemble, ils vont devoir accomplir des missions, ce qui va leur permettre de découvrir la réalité de ce qu’est vraiment Crossbell et comment ils vont peut être pouvoir faire évoluer tout ça avec le temps. Voilà pour la base du jeu, je ne rentrerais pas plus dans les détails.

En quoi est-ce un titre indispensable à la série ?
-Premièrement, c’est évident, il se déroule à Crossbell, si vous avez terminé Cold Steel II, vous savez pourquoi il est intéressant d’en apprendre plus sur ce lieu et qu’il sera sans doute très important pour la suite de la série.
-Deuxièmement, il clôt un petit arc ouvert dans Sky, ça serait dommage de ne pas l’apprendre, surtout que la backstory liée m’a vraiment donné envie de pleurer.
-Dernièrement, les personnages introduits dans le jeu, autant l’équipe que les secondaires, auront clairement un rôle important pour l’avenir de la série, certains sont clairement faits pour en rencontrer ceux des autres titres.

Je préciserais quand même que cet épisode ne se termine pas sur un cliffhanger contrairement aux autres débuts d’arc et qu’il clôt bien sa trame, tout en nous donnant envie d’en savoir plus dans sa suite (Ao no Kiseki/Azure).

006

PTSD pour les joueurs de Cold Steel.

Recommandé pour :
Fans de la série Trails/Kiseki.

Pour être honnête, vu que le jeu est boudé par les éditeurs, je m’attendais un peu à un sous Trails in the Sky, pas très intéressant. Alors qu’en fait, c’est tout à fait le contraire, le scénario est très passionnant, on est rapidement plongé dans le bain des enjeux et des difficultés qui vont nous arriver, les situations prennent des proportions folles, c’est beaucoup plus entraînant que le début de Sky par exemple. De plus, le côté plus restreint de l’aventure (nombre de lieu et de personnages moins important que dans les autres titres), fait qu’on va vite s’attacher à tout ça dès qu’on les développe un peu, du coup on a vraiment envie d’en savoir plus. En bref, si vous vous dites fan de la série, il n’y a clairement pas à hésiter, vous DEVEZ jouer à ce jeu ! Je peux comprendre que vous préféreriez attendre une localisation officielle, mais même s’il n’est pas encore annoncé, Cold Steel III devrait bientôt arriver chez nous et à ce moment là, il sera clairement trop tard pour rattraper votre retard. J’ai vraiment hâte de me pencher sur Ao/Azure, sa suite, mais d’abords je dois encore jouer à Sky 3rd.