the-sacred-blacksmith-manga-10-francaise-296305

Titre : The Sacred Blacksmith
Dessin :
Yamada Kohtaro
Scénario
: Miura Isao
Éditeur VF : Doki Doki
Type : Seinen
Genres : Heroic-Fantasy, Action
Nombre de volumes : 10

Résumé : Jadis, une guerre régie par "le pacte démoniaque" dévasta le continent. Issue d'une ancienne famille noble, Cecily Campbell appartient désormais à l'ordre des chevaliers. A la recherche d'un artisan de premier ordre capable de restaurer la lame éprouvée de l'antique épée qu'elle a héritée de son père, elle fait la connaissance de Luke, un mystérieux forgeron qui pourra sûrement l'aider...

Peut être avez-vous déjà entendu parler de cette série via son adaptation en anime en 2009 avec son titre japonais : Seiken no Katanakaji. J'avais vu l'anime à l'époque et elle m'avait beaucoup plu et je continue régulièrement à la recommander, elle couvre environ les 5 premiers tomes (la moitié tout de même).

Le manga a commencé à paraître chez nous en 2010 (2009 au Japon) et est l'adaptation d'un Light Novel, dès de le début ont se rend compte de la qualité des dessins, on sent que le dessinateur n'est pas un débutant. D'ailleurs la série, comme on peut se douter vu le titre, est vraiment du pain béni pour les amateurs de belles épées médiévales, sur les premiers tomes on a souvent droit en bonus de fin à des explications sur les techniques de forgeages des épées et surtout des descriptions détaillés sur l'origine et l'utilité de certain style d'arme, quand on est fan de RPG c'est un plaisir de découvrir d'ou vienne ces noms connus comme Flamberge, Claymore, Kriss etc.

Au niveau du scénario, il s'agit donc d'un récit médiéval/heroïc-fantasy, dès le départ le contexte posé est vraiment original et non pas classique au possible, on nous explique qu'il y a eu un gros conflit dans le passé à base de pacte, en nous détaillant bien ce que c'est et les dérives que ça a engendré, les différents pays présents sont aussi un peu travaillé, ne serait-ce que le fait que dans la logique de ce continent aucune frontière n'est tracé pour éviter de nouveau conflit.

Mais avant tout le scénario repose sur le personnage de Cecily, seul femme dans un univers de chevalier assez macho, son caractère bien trempé et ses différentes expressions ne manqueront pas de la rendre assez attachantes. En face d'elle nous avons Luke, qui est un peu au départ le stéréotype du type sombre qui cache son passé, mais qui ne manquera pas d'être mis mal à l'aise par l'insistance de Cecily pour lui faire fabriquer une arme, il jouera aussi souvent le rôle du sauveur qui bat les ennemis d'un coup.

A côté d'eux, de nombreux autres personnages sont présents, Lisa l'assistante de Luke, Aria l'épée magique, Siegfried le méchant de service etc. Tous ont un design assez réussi et leur part d'importance dans le scénario global.

On précisera quand même que la série est classé Seinen, ce n'est pas vraiment pour rien, certains aspects du scénario sont assez orienté conflit politique, les scènes d'actions entraînent parfois des morts violentes (pas forcément visuellement) et surtout on a des rapports réalistes après coups (l'attaque d'un monstre a fait tant de mort, par exemple) et il y a quelques rares passages un peu fan service ou Cecily va perdre son armure en combat, mais ce n'est pas un point majeur de la série (il y a aussi une scène qui cause un grand malaise, mais ça serait du spoil d'en dire plus).

Globalement il s'agit donc d'une série vraiment appréciable quand on aime le genre médiévale/fantastique, un bon dessin, de bons personnages, un bon scénario, beaucoup d'action, je vous la recommande sans problème.

Un extrait du premier tome avait été diffusé à sa sortie, je vous propose de le consulter, il donne un bon aperçu de la série : Lire un extrait.