Je suis légèrement beaucoup en retard pour vous présenter les animes de la saison, d'habitude j'attends d'avoir vu 4 épisode en moyenne, mais actuellement on est déjà à mi saison 6/7 épisodes...

Anime non licenciée :

Isekai Quartet Saison 2

Isekai Quartet 2

Même pas un an après la première saison nous retrouvons le cross-over des célèbres série d'Isekai : Re:Zero, Konosuba, Overlord et Tanya. C'est franchement toujours aussi fun, en plus ils ont rajouté une cinquième série avec le trio de Shield Hero, bien qu'on reste sur la logique du mélange des 4 autres séries. Je trouve ça toujours aussi sympa, les blague font mouche même si on a pas forcément les références derrière, entre temps j'ai quand même eu l'occasion de lire les mangas Tanya qui sont disponibles chez nous, du coup ça renforce bien les blague, même si j'avoue que je n'arrive toujours pas à reconnaître les autres personnages de la série.

 

Anime licenciée par Crunchyroll :

A Certain Scientific Railgun T
To Aru Kagaku no Railgun T

Railgun 3

Saison 3 de Railgun, elle se sera faite attendre ! Les événements reprennent après la saison 2 et avant la saison 3 d'Index que nous avons eu l'année dernière, pendant la grosse compétition sportive, donc c'est en territoire plutôt connu et facile d'accès. La thématique reste assez similaire à ce qu'on déjà connu avec Misaka et ses Sisters qui lui cause des problèmes indirectement, cette fois-ci, un personnage qui est présente depuis la première saison de Railgun mais qu'on a pas encore vraiment vu approfondie se retrouve au coeur de l'intrigue, la miss-télécommande à droite sur l'affiche, il était temps d'en savoir plus. Pour le moment c'est du bon Railgun, on a l'occasion de voir d'autres personnages mis en avant pendant les combats, d'autres arrivront plus tard comme un certain Niveau 5 qu'on a pas encore vu dans le reste de la série, donc si vous avez suivi les saisons précédents c'est l'occasion de se replonger dans la série.

 

Oda Cinnamon Nobunaga

Oda Cinamon

L'époque Sengoku fut une période de conflits entre les seigneurs de guerre. Oda Nobunaga, le plus grand de tous, renaît aujourd'hui dans le Japon moderne... en Shiba-inu ! Mais il n'est pas le seul car, pour une raison inexpliquée, d'autres généraux de cette époque se sont également réincarnés en chiens. La rivalité entre les différentes provinces jadis en guerre va reprendre dans l'enceinte du parc à chiens...

Anime bien délirante pour les connaisseurs de l'époque Sengoku, voir les généraux sous forme de chien, deviner qui ils sont et leur caractère, c'est tellement drôle. On a aussi droit à une ambiance un peu shojo à côté, je pense que l'auteur est une femme, mais ce n'est pas vraiment dérangeant car du coup ça nous donne un peu le même point de vue que les chiens. Bien sûr le gros de l'humour ce sont des blagues autour des chiens donc à ce niveau là, pas besoin d'une grosse culture historique pour profiter de l'anime.

 

Murenase ! Seton Gakuen
(Seton Academy: Join the Pack!)

Seton Academy

L'académie Seton est un établissement qui accueille de drôle d'animaux, une sorte de cage sacrée où ils grandissent suivant les règles de la nature. Ainsi, certains sont prédateurs tandis que d'autres tentent de survivre et de se protéger.  Jin Majima est le seul humain de sa classe. Pour son plus grand malheur, il déteste les animaux ! Car dans ce lieu, même si chacun est différent, on doit apprendre à cohabiter. Et attention : si on se lèche, cela signifie qu'on est amis. C'est ainsi qu'il se fait piéger et rejoint la meute de la fille-loup Ranka Ôgami...

Anime au contexte très particulier ou il ne faut pas trop réfléchir et profiter de l'ambiance totalement déjanté. Je la trouve plutôt sympa, j'ai toujours aimé ce genre de thématique de l'école qui mélange tout, alors là en plus c'est totalement assumé avec un côté bien tordu. En gros on suit le seul mec humain de l'école, qui n'aime pas les animaux mais qui fini toujours par les aider quand même et va se retrouver avec un groupe d'ami très diversifié. Anime sans prise de tête, je vous recommande si vous voulez un peu de fun. Par contre j'ai jamais vu une anime avec des opening/ending aussi mal mixé.

 

Anime licenciée par Wakanim :

Ishuzoku Reviewers
(Interspecies Reviewers)

ishuzoku

Nous sommes dans un monde où de nombreuses espèces de monstres existent et certaines offrent des services sexuels. Entre des elfes, des cyclopes ou encore des succubes, il y en a pour tous les amateurs de monstres et de fétichismes différents. Une seule question se pose par les clients des lieux... Quelle espèce est la plus sexy ?

Sans doute l'une des animes qui aura le plus fait parler d'elle de l'année, alors qu'on ait qu'en février, l'occasion idéal de ressortir l'expression "c'est en hentai déguisé" car c'est tout à fait le cas ici, ça parle que de sexe et ça nous en montre pas mal. Même si bien sûr l'anime n'est pas totalement explicite et que son intérêt réside sur tous les à côté, en gros nous suivons un groupe de 4 personnages qui se rendent dans des bordels et écrivent une critique ensuite de leurs expériences et c'est justement ça qui va faire tout le fun de la série, les délires de chaque espèce, comment nos personnages vont vivre ça etc. Franchement elle vaut vraiment le détour comme anime, c'est original, assumé, l'opening et l'ending sont totalement délirant et bien sûr c'est clairement une anime réservé à un public averti.

 

Magia Record : Puella Magi Madoka Magica Side Story

magia record

Afin de voir leur vœu se réaliser, les Puella Magi se battent sans relâche, à l'insu du reste du monde. Cependant, Iroha Tamaki ne semble plus se souvenir du sien. "Quel souhait ai-je formulé, lorsque je suis devenue une Puella Magi ?" Elle ressent un vide indescriptible au quotidien, comme si elle avait perdu quelque chose d'important. Mais elle continue à se battre chaque jour, sans même savoir pourquoi... C'est alors qu'une rumeur se met à circuler au sein des Puella Magi. "Les Puella Magi pourront trouver le salut, si elles se rendent à Kamihama". La ville de Kamihama, lieu de rassemblement des Puella Magi et des Rumeurs. Venez découvrir l'histoire de Iroha Tamaki, en quête de son souhait oublié...

Voilà un titre qui devrait vous parler si vous suivez le blog et mon Twitter, puisqu'il s'agit bien de l'adaption en anime du jeu mobile éponyme auquel je joue un peu et vous ai écrit une présentation. On retrouve le studio Shaft aux commandes pour Madoka et franchement ça fait tout le charme de la série, ils sont toujours aussi doué pour créer des ambiances chelou. Vu que je joue au jeu je suis assez content de voir cette adaptation, elle reprends bien les éléments, très fidèle dans son déroulement et énormément de références. Comme pour le jeu, l'histoire est faite pour qu'on puisse en profiter sans connaître d'avantage l'univers, même si on manquera quand même de quelques explications. Chaque épisode me donne envie de relancer le jeu, donc franchement je vous conseille assez facilement l'anime si vous êtes intéressé par l'univers de la licence.

 

Nekopara

nekopara

Kashou Minaduki est un pâtissier en herbe qui décide de voler de ses propres ailes et prend la décision de quitter le domicile familial (contre l'avis de ses parents) et de déménager dans la ville voisine pour ouvrir sa propre boulangerie « La Soleil ». En défaisant les cartons dans sa nouvelle boutique, il découvre que deux des neko de sa famille, Chocola et Vanilla, se sont dissimulées à son insu pour le suivre. Ces dernières le convainquent de rester et de l'aider à faire tourner son magasin. Mais le quotidien de Kashou sera chamboulé par les visites régulières de sa sœur Shigure et des différents neko de sa famille...

Autre licence que vous devez commencer à connaître en me côtoyant, le résumé est celui de l'OAV d'origine puisque Wakanim ne savent pas faire des résumés. Petit rappel, Nekopara c'est avant tout une série de VN avec option 18+ sur PC et surtout ce sont des personnages dessiné par Sayori, Chocola et Vanilla existaient et étaient connues bien avant que la licence et les jeux existent. Du coup 2 choses choquent sur cette adaptation en anime, premièrement on a plus le chara design de Sayori, les personnages sont plus rond et mignon, limite l'air plus enfantin et l'autre point ce ne sont plus les même doubleuses que dans les jeux, donc ça fait un peu bizarre quand on a l'habitude. Je pense que ces 2 éléments sont fait pour démarquer l'anime des jeux pour qu'on ne rattache pas le côté erogame à l'anime. Le résultat pourrait être critiquable, mais finalement non, on retrouve bien le fun qu'on pouvait espérer d'un telle adaptation, bien qu'il s'agisse d'avantage d'une suite car tous les évènements important du premier jeu sont déjà pris en compte et pas forcément ré-expliqué. Et vous l'aurez sans doute remarqué, une nouvelle neko est présente sur l'affiche et donc tout l'intérêt de la série va tourner autour d'elle, ce qui fait pas mal diversion par rapport à ce qu'on connaît déjà et c'est aussi l'occasion d'utiliser Chocola comme point de vue principal de la série, ce qui rend les choses tout de suite plus sympa.

 

 

Et c'est déjà tout pour les animes de la saison, je me suis concentré uniquement sur celles que je voulais vraiment voir car à côté j'ai toujours FGO et Iruma qui continuent leur diffusion donc je suis largement dans mon quota habituel de série, même s'il y avait sans doute d'autres séries intéressantes cette saison.