puella-magica-innocent-malice-5

Titre Complet : Puella Magi Kazumi Magica - The innocent malice
Dessin : TENSUGI Takashi
Scénario : HIRAMATSU Masaki
D'après l'oeuvre de Magica Quartet (Puella Magi Madoka Magica)
Editeur VF : Doki Doki
Type : Seinen
Genres :  Magical Girl
Nombre de volumes : 5
Commercialisation : Stoppée

Résumé : Kazumi se réveille dans le noir complet, enfermée dans une malle ! Elle ignore comment elle est arrivée là. D’ailleurs, à part son prénom elle se rend compte qu’elle ne sait plus rien ! Empêtrée dans un mystérieux incident, des fragments de sa mémoire remontent en surface, et Kazumi réalise qu’elle est une puella magi.Umika et Kaoru, ses camarades et colocataires, retrouvent la jeune magicienne. La vie à trois va-t-elle redevenir comme avant ? C’est une nouvelle aventure de puella magi aux destins tourmentés qui débute !

Avant de commencer, un peu de contexte : Nous sommes en 2011, le Japon et le reste du monde découvre l'anime Puella Magi Madoka Magica, au départ il s'agit d'une histoire de magical girls tout ce qu'il y a de plus classique avec une bestiole mignonne et des filles qui se transforment pour combattre des gros monstres, mais rapidement la série va surprendre tout le monde avec une tournure sombre et tragique, ce qui va caser le code du genre et lancer la mode des histoires de "dark magical girl" qui continue encore ce jour. En 2012 l'adaptation en manga de la série arrive chez nous en 3 volumes, suivi en 2013 d'un spin-off "The different story" retraçant la même histoire d'un point de vue différent et avec autre dénouement. En 2014 arrive à son tour "Kazumi Magica" dont il est question aujourd'hui, au départ je suis intéressé par la série car il s'agit d'une nouvelle histoire dans la même ambiance mais avec des personnages différents, mais ayant été pas mal déçu par "The different story" (ma critique d'époque, plutôt succincte), je ne me lance pas directement sur la série et j'attends de voir le retour des critiques. Mais unanimement, celles-ci vont descendre la série, dessins brouillons et scénario pas terrible, de ce que je me souviens, font que je vais m'abstenir de la prendre et doucement mon intérêt pour les Puella Magi va décroître et je ne vais même pas m'intéresser aux films Madoka Magica qui sortent chez nous (certainement à tort), me disant que l'histoire de base est largement suffisante à elle même. Aujourd'hui, pourquoi je suis revenu sur cette série ? La raison est simple, vous le savez je joue au jeu mobile Magia Record, qui est un gros spin-off de tout cet univers, le premier événement collaboratif de ce jeu a été un cross-over avec Kazumi Magica, sur le coup la référence m'a fait rire et c'est tout, mais il se trouve que le jeu en a décidé autrement en m'offrant le personnage de Kazumi sur un ticket, du coup j'ai eu envie de la connaître un peu mieux et je suis parti à la recherche des tomes du manga sur les sites d'occasion car actuellement il n'est plus édité, je m'en suis sorti pour un moyenne de 11€ par volume, ce qui reste décent quand on voit le marché de l'occasion de certaines séries.

Voilà, parlons maintenant du manga concerné, je vais tout de suite répondre à la grande question "faut-il avoir lu/vu Madoka Magica avant de s'intéresser à cette série ?", la réponse est clairement : non, pas besoin d'en connaitre plus sur l'univers pour profiter du manga, d'autant plus qu'il essaye de prendre à contre pied pas mal de principe de la série d'origine, qui ne sont pas forcément expliquer tout de suite, donc prévu pour que le lecteur ne soit pas au courant de tout avant de lire. La seule chose en référence à la série d'origine c'est le caméo d'un personnage, mais c'est totalement secondaire et ça n'apporte rien de le connaitre.

Sur le point de vue artisitque, j'avouerais que je ne suis pas super fan du chara design, il y a des idées et un style mais je ne trouve pas trop que ça fasse bien magical girls, on est loin des froufrou de Madoka et c'est dommage mais on va dire que c'est un moyen de se démarquer. Par contre un gros effort est fait au niveau des sorcières et familiers pour rester dans l'esprit de l'univers et ça c'est un bon point. Par contre c'est vrai qu'effectivement de manière global les dessins ne sont pas fou, les combats sont assez brouillon pour comprendre ce qu'il se passe dans l'action et les décors quasi inexistants, trop d'utilisation de traits noirs partout, je veux bien que l'ambiance soit assez sombre, mais pas la peine d'en rajouter.

Au niveau de l'histoire, on joue la carte de l'héroïne amnésique, je n'ai rien à redire sur cet aspect, ça marche plutôt bien pour faire revenir les différents aspects du scénario et faire évoluer la trame principale, même s'il y a peut être un petit abus d'un certain pouvoir à ce niveau là. Le personnage de Kazumi est à peu près sympa, vu que c'est le pseronnage principal elle est beaucoup mise en avant et a pas mal d'originalité donc on s'attache un minimum à elle, par contre c'est au niveau de ses allièes qu'on rejoint ce que je disais avant, leur design est pas terrible, du coup on a pas spécialement envie de s'intéresser à elle, je dirais même que certains antagonistes sont plus sympa visuellement alors qu'on ne les voit pas très longtemps en général. Après l'histoire par dans son propre délire en essayant de regnier certains principe propre à l'univers de la série, le tout étant fait sous la supervision du Magica Quartet, ça reste cohérent bien que tordu, mais j'ai quand même un peu de mal à avaler certains aspects de "l'origin story" de Kazumi. Un autre thème qu'aborde le scénario ne me plait pas trop, mais ça c'est vraiment purement personnel, c'est qu'il y a un peu des combats entre magical girl, typiquement le genre de chose que je n'ai pas envie de voir, mais je sais que ça plait énormement à l'heure acutelle.

Donc pour résumé, c'est une autre approche de l'univers Magica, c'est intéressant sur certains aspects, mais pas mal tirer par les cheveux sur d'autres, ça peut être une lecture agréable si accroche bien aux thèmes évoqués, mais dans le fond ça ne change rien et n'apporte pas grand chose à l'univers global. Bien que la série fasse 5 tomes, soit 2 de plus que l'oeuvre de référence Madoka, on a un peu ce même sentiment que les choses vont trop vite et que ça manque de développement pour bien s'intéresser à l'histoire et aux personnages.

En conclusion, je dirais quand même qu'au final ce manga a été un peu mieux que ce à quoi je m'attendais, mais que si je devais le conseiller ça serait surtout aux connaisseurs de l'univers Puella Magi malgré tout.