The Legend of Heroes : Ao no Kiseki

Ao no Kiseki Cover

Dev : Falcom
Support : PC, PSP, Vita (Evolution)

Note : Tout comme son prédécesseur Trails of Zero, Trails of Azure n’est toujours pas officiellement localisé, mais il est toutefois possible d’y jouer en anglais grâce à une version traduite par des fans, disponible en téléchargement sur PC ou en émulation PSP.

Graph : +
La base du jeu est une version PSP, donc on reste en territoire connu avec la série des Trails in the Sky. La version PC étant un portage fait à la main, ne vous attendez pas à des améliorations de qualité comme on peut avoir sur les versions PC des Sky. Sinon dans son contexte le jeu est toujours beau, les détails sont toujours aussi soignés, quelques cinématiques viennent illustrer les moments clés, ce qui fait vraiment plaisir.

010

Mishishi~

Gameplay : ++
Comme d’habitude je ne vais pas réexpliquer le principe technique de la série, si vous êtes là, vous la connaissez un minimum, les crafts, les arts, c’est toujours le même mécanisme.

Je rappel quand même, depuis Zero, il y a le « teamrush » qui apparaît dans les bonus aléatoire de tour, notamment lors des attaques surprises, qui est une attaque de zone avec tous les personnages de l’équipe, plutôt utile pour faire le menu contre un grand groupe ennemis peu résistant. Sauf que cette fois, les ennemis aussi peuvent en profiter, sous la forme d’un tour d’action chacun, donc plus que jamais, faites attention aux bonus qui vont arriver dans les prochains tours.

Les Combinaisons Craft sont toujours de la partie, ce sont ces fameux crafts, qui coûtent 100 CP et monopolisent 2 personnages pour délivrer une attaque au moins aussi puissante qu’un S-Craft. C’est une option toujours aussi craqué, car en général ça a une plus grosse zone d’effet que les S-Craft et une puissante souvent supérieur et il n’est pas trop dur de recharger 100 CP, alors qu’un S-Craft vaut mieux le lancer à 200CP pour être vraiment efficace.

Une nouvelle option fait son apparition, qui n’est pas disponible en permanence, mais dans le dernier donjon de chaque chapitre ou lors de scène capital, c’est le « Burst ». En gros, une jauge apparaît en haut à droite pendant les combats lors de ces passages de l’histoire, elle se rempli en infligeant des dégâts et diminue légèrement lorsqu’on en reçoit. Une fois remplie, lors de votre tour, vous avez la possibilité de faire droite sur l’option Attack pour afficher Burst à la place, validez pour que l’équipe entre en état de Burst. Pendant cette phase, tous vos personnages pourront agir à la suite, chaque action diminuera la jauge et vous pourrez continuer à attaquer tant qu’elle n’est pas vide. Des effets bonus vous sont aussi octroyés, vos CP remontent tout doucement, les Crafts font plus de dégâts, les Arts deviennent instantanés, si jamais un de vos personnages avait une altération d’état elle est soignée lors du lancement. Donc c’est vraiment une option très intéressantes pour renverser une bataille, par exemple vous gagnerez facilement un combat contre un coffre piéger comme ça et bien sûr contre un boss ça fera des miracles. Le jeu vous recommande même d’utiliser la jauge pour ce genre de situation, mais il faut garder en tête qu’une fois la jauge pleine, vous avez environ 5 tours pour l’utiliser sinon si elle redescendra d’un cran et faudra de nouveau la remplir, mais aussi que la jauge se garde d’un combat à l’autre, donc il possible de bien se préparer avant un gros affrontement.

009

Déclenchement d'un Burst.

Au niveau de l’équipement, on a le droit à la première apparition des Master Quartz qui seront repris ensuite dans Cold Steel, le fonctionnement est identique, ceux-ci confèrent un bonus à vos personnages, généralement une hausse de statistique temporaire en début de combat ou lors des situations dangereuses.

008

Ça devrait parler aux joueurs de Cold Steeel.

Cette fois vous aurez plus de personnages jouables, aux 4 principaux s’ajoute 2 nouvelles recrues et d’autres vous prêteront main forte au cours du jeu (y en a un temporaire, vous ne devinerez jamais qui c’est xD), donc vous avez bien plus de possibilité de combinaisons intéressantes à faire cette fois (même si au final on sera un peu toujours tenté de revenir sur l’équipe de base…).

On reste vraiment sur la structure habituelle de la série (chapitre, quête principal et annexe, on els termine pour un event, puis journée suivante etc.), sauf que cette fois on a la possibilité d’aller aux 4 coins de Crossbell dès le départ et on aura même un moyen de transport pour le faire.

Pareil pour la difficulté, pas eu de soucis en mode normal, par contre les boss deviennent violent sur la fin, ce qui est justifié par le scénario, mais en soit avec la bonne méthode et préparation on peut s’en sortir, le jeu nous oblige un peu à se mettre au pas à partir d’un moment de toute.

Musique : ++
Les musiques sont dans la lignée de Zero, beaucoup de nouvelles pistes contrairement à ce qu’on pourrait croire, mais leur ambiance est toujours aussi réussi, on ressent bien le côté moderne, police, politique (un certain groupe de personnage ont des thèmes de combat façon metal, ça colle totalement à leur affrontement). Je suis juste déçu qu’ils aient changé le thème du Geofront, le précédent me plaisait mieux.

Durée : ++
Comme pour Sky SC à l’époque, la suite directe est encore plus longue que le premier épisode, il vous faudra pas moins de 80 heures pour terminer l’histoire (en prenant le temps de faire les quêtes secondaires). Là aussi il y a un système de trophée interne au jeu qui rappel les listes de trophée des autres titres avec nécessité de faire un NG+.

007

Histoire : ++
NO SPOIL : Le scénario se déroule très peu de temps après Zéro (2 mois je crois) et est plus  ou moins simultané avec Cold Steel I et II. Qu’est-ce que je peux vous dire sans entrer trop en détail ? Les événements qui vont se dérouler sont très importants pour Crossbell, comme d’habitude l’ampleur des choses est totalement inimaginable avant que ça arrive, tous les mystères laissé dans Zéro seront résolus et certains résultats finaux seront clairement utiles pour l’avenir de la série dans cette région. Je ne vais pas les citer, mais il faut savoir qu’un grand groupe de « jaeger » fait son entrée dans la série ici et clairement on en entendra encore parler pour la suite.

005

Ce début de chapitre est tellement traumatisant...

Recommandé pour :
Fans de la série Trails/Kiseki.

Après avoir terminé ce jeu, j’ai enfin toutes les pièces en main pour attaquer sereinement la suite de la série, qui sera Trails of Cold Steel III cet automne. Cette aventure à Crossbell aura été clairement marquante, j’ai envie de dire bien plus que celle à Liberl, car on ressent beaucoup plus d’empathie pour les personnages, on finit nous aussi par aimer la ville de Crossbell et être touché par les malheurs qui s’abattent dessus. Même si en soit les événements qui se sont déroulés sur ces 2 jeux n’auront pas/peu d’effet sur la suite (je suppose), le contexte et tous les personnages seront importants à connaître je pense. Il est clair que si vous êtes fans de la série, je vous recommande fortement de jouer à ces 2 jeux, ils sont loin d’être sans intérêts, ils apportent beaucoup à la série et sont en plus très sympa à jouer, donc vous n’avez pas à hésiter.