Fate/Extella Link

Fate extella Link PS4

Dev : Marvelous
Edit : Xseed Games/Marvelous
Support : PS4/Vita/Switch/Steam
Genre : Beat’em all (Musou-like)
Loc : Textes Anglais, Voix Japonaises

Note : Je vous conseil de faire un tour sur mon test de Fate/Extella : The Umbral Star, afin de bien comprendre de quoi je parle quand je le cite.
Testé à partir de la version PS4.

Graph : ++
Bien que le jeu ait la même base que son prédécesseur Umbral Star, un gros travail a été fourni pour améliorer son aspect visuel, les personnages en 3D ont beaucoup moins cette impression de visage en porcelaine sans émotion, sur le champ de bataille, les décors bien qu’identique au premier, ont plus de détails et il y a des effets de lumière et de particules dans tous les sens. Le côté dialogue étant beaucoup plus restreint, nous avons plus vraiment de scène en 3D entre les batailles, mais en contre partie nous avons un QG dans lequel nous pouvons nous déplacer et parler aux personnages, ce qui est toujours plus agréable que des enchaînements de menu. Les CG aussi sont beaucoup moins nombreux par contre les illustrations des personnages changent toujours en fonction des tenues qu’ils portent ce qui est toujours aussi sympa surtout quand chaque personnage a au moins une tenue différente à débloquer cette fois.

Fate_EXTELLA LINK_20190319211842

Fate_EXTELLA LINK_20190327215208

Gameplay : ++
De manière générale, le gameplay a largement été revu et équilibré, ce qui le rend beaucoup plus classique, mais ce n’est pas plus mal, car au moins cette fois tous les personnages sont vraiment jouables. En pratique, nous gardons le principe de base des enchaînements des coups légers et de charges (carré et triangle, pas besoin de vous faire un dessin), mais cette fois chaque personnage pourra utiliser 4 skills à équiper, qui s’activeront avec la combinaison R1+croix/carré/rond/triangle, ces skills auront ensuite un cooldown et il faudra patienter avant de pouvoir les réutiliser, ce sont des attaques ou des buffs typique des personnages, si vous connaissez bien l’univers de la licence, vous retrouverez pas mal de référence (FGO aide bien à ce niveau).

Fate_EXTELLA LINK_20190413141127

Fate_EXTELLA LINK_20190320213555

La jauge bleue est de retour sous la barre de vie, mais son utilisation est un poil différente, elle se rempli au fil des attaques, mais plus rapidement en utilisant des skills et une fois pleine, en appuyant sur rond le personnage entre en mode Moon Drive, ce qui le rend plus puissant (fini les transformations par contre) pendant que la jauge se vide doucement. Un deuxième appui sur rond pendant ce mode vous permettre de lancer le Drive Skill qui va simplement être une grosse attaque de zone, mais attention de bien viser, ça part devant vous, plus rien à voir avec l’équivalent d’Umbral Star.

La jauge de Noble Phantasm est elle aussi de retour et beaucoup plus simple à remplir cette fois, oh miracle. De la même manière que les skills remplissent la jauge de Moon Drive, les ko effectués pendant le mode Moon Drive permettent de remplir la jauge de NP, ce qui signifie qu’on peut beaucoup plus facilement maîtriser sa jauge et l’utiliser plusieurs fois par combat si on le souhaite (ça demande quand même d’y faire attention, mais au moins c’est faisable). Il y a toujours des Phantasm Circuit disséminés sur la map, mais ils sont totalement optionnels.

Fate_EXTELLA LINK_20190326222124

Fate_EXTELLA LINK_20190326223501

Au niveau du déroulement des batailles, il s’agit toujours d’un principe de contrôle de zone, mais celui-ci aussi a été revu et est plus clair maintenant. Il n’est plus nécessaire de contrôler un certain nombre de zone pour faire apparaitre le boss d’un stage, car on avait tendance à le faire apparaitre alors qu’on cherchait simplement à se défendre des invasions, il suffit de remplir les objectifs de batailles pour que le boss apparaissent (généralement vaincre certaines troupes), du coup on peut beaucoup plus facilement maitriser le déroulement d’une bataille en laissant de côté l’objectif pour prendre toutes les zones par exemple. Toutefois les batailles sont aussi un peu plus linéaires dans le sens ou il est parfois impossible d’avoir d’autre alternative que de remplir les objectifs pour pouvoir avancer une bataille.

Le reste du gameplay est similaire à Umbal Star, en tant que Master vous équipez un Mystic Code (tenu) qui vous donne accès à des compétences que vous pouvez utiliser à tout moment en combat avec la croix directionnelle. Pour chaque servant il est possible de lui équiper des Install Skills qui sont des bonus passifs, la nouveauté vient qu’il est maintenant possible de fusionner ces skills pour en faire des plus puissants, mais cela n’est disponible que très tard dans le jeu. Et pour finir il y a toujours le système de mission secondaire en bataille, données par les servants afin de faire augmenter leur niveau de bond.

Fate_EXTELLA LINK_20190413141256

Fate_EXTELLA LINK_20190413141117

Équiper que des skills de la même couleur permet d'obtenir un gros bonus.

Fate_EXTELLA LINK_20190413141315

La synthèse des doubles skills s'obtient tard dans le jeu.

Fate_EXTELLA LINK_20190413141022

En termes de difficulté, le jeu est assez proche d’une expérience musou classique, c'est-à-dire un mode normal très accessible, un mode difficile qui passe mais où on prend cher et un mode Very Hard pour le end game. De plus le jeu offre la possibilité d’utiliser la monnaie in game pour augmenter le niveau des servant jusqu’au plus puissant actuel, ce qui permet de n’être jamais vraiment à la ramasse sur on veut à tout prix jouer avec un personnage précis.

Musique : +
Une grande partie des musiques sont reprises des jeux précédents, les nouvelles sont bien dans l’ambiance du titre (avec un petit côté « gothique » vu ça tourne pas mal autour des paladins français). Par contre, comme pour Umbral Star, je regrette un peu le manque de personnalisation des thèmes en fonction s des ennemis, ce sont trop souvent des thèmes généraux qui sont utilisés.

Durée : +
L’histoire est assez courte malgré ces 3 routes, une vingtaine d’heure grand max vous suffiront pour la terminer. Après ça vous avez une mode Extra proposant pas mal de bataille avec une difficulté fixe. Si vous souhaitez compléter le jeu, il faudra aussi finir tous les stages de l’histoire en mode Very Hard ainsi que compléter la galerie, mais si vous optimisez bien cheminement, il ne vous faudra pas plus d’une quarantaine pour obtenir tous les trophées du jeu, ce qui est quand même un poil léger. Il existe aussi un mode en ligne qui est un versus entre 4 joueurs, mais celui-ci n’a pas un grand intérêt et vous aurez sans doute du mal à trouver du monde dessus.

Fate_EXTELLA LINK_20190413140927

Fate_EXTELLA LINK_20190411222805

Histoire : -
Grosse déception du côté du scénario, même si le jeu fait bien suite à Umbral Star, il n’en est pas vraiment la continuité, en gros il sert juste à introduire Charlemagne et Karl dans l’univers Fate et c’est à peu près tout. De plus, les dialogues ont beaucoup moins d’importance et de portée qu’avant, sur Umbral Star on avait bien l’impression de jouer à un jeu Fate, dans le sens qu’on avait autant de dialogue que sur un VN, ce qui permettait de bien construire l’univers et d’approfondir nos liens avec les personnages (difficile de ne pas aimer une des trois héroïnes à l‘issue de sa route), alors que là tout va très vite, difficile de s‘intéresser à ce qu’il se passe vraiment et les 3 routes proposés sont beaucoup trop similaires, le jeu se concentre uniquement sur Charlemagne et ont développe difficilement de l’empathie envers lui. Et pour finir certains points de l’histoire ne font pas sens avec l’épisode précédent, ou du moins on n’a pas les explications nécessaires pour les accepter, car bon les théories de fans c’est cool, mais je préfère quand les choses sont précisés dans le jeu.

Fate_EXTELLA LINK_20190402213344

Recommandé pour :
Fan de Fate
Fan de Musou

Cet Extella Link est donc un bon jeu fan service pour les fans de la série Fate, en effet avec ses 26 personnages jouables, difficile de ne pas avoir quelques chouchous dans le lot et d’avoir envie de s’éclater avec. Reste que son scénario déçoit, il était clair qu’on allait avoir une suite après la fin d’Umbral Star, mais pour le coup on a plus l’impression de jouer à un DLC visant à introduire Charlemagne, plus qu’un véritable titre à part entière. Heureusement la rehausse global et l’équilibrage du jeu, fait qu’on y prend beaucoup de plaisir, du coup ça maintient son intérêt. Même s’il n’est pas vraiment nécessaire de jouer à Umbral Star avant pour en profiter, je conseillerais quand même de le faire, avant ou après à vous de voir, afin de pouvoir comparer les deux expériences et surtout parce que vous aurez sans doute besoin plus besoin de connaître l’histoire d’Umbral que de Link si nous avons un nouveau jeu se déroulant sur SE.RA.PH.

 

Quelques screens pour le plaisir des yeux :

Fate_EXTELLA LINK_20190319202744

Fate_EXTELLA LINK_20190319203807

Fate_EXTELLA LINK_20190319205842

Fate_EXTELLA LINK_20190319230208

Fate_EXTELLA LINK_20190321211417

Fate_EXTELLA LINK_20190321213527

Fate_EXTELLA LINK_20190321215727

Fate_EXTELLA LINK_20190321221244

Fate_EXTELLA LINK_20190322202801

Fate_EXTELLA LINK_20190409220125

Fate_EXTELLA LINK_20190324222840

Fate_EXTELLA LINK_20190325202949

Fate_EXTELLA LINK_20190325220947

Fate_EXTELLA LINK_20190403225206