Presqu'un an depuis le dernière fois que j'ai fait un unboxing, ça commence à remonter un peu, alors que là on va en enchaîner plusieurs en peu de temps... Aujourd'hui c'est la version Emperor of Paladins de Fate/Extella Link sur PS4, exclusif au shop Marvelous, qui nous intéresse.

DSC_1127

Cette édition est la version ultra collector du jeu, car de base il y a aussi l'édition "Joyeuse" qui correspond à la boite du haut alors que la version Emperor rajoute celle du bas en quantité très limitée.

DSC_1128

Il s'agit du même genre de boite que pour le premier Extella avec un tour en plastique à glisser, mais celui-ci est tellement serré autour de la boite qu'il est galère de l'enelver et le remettre, donc on ne va pas s'amuser à faire ça 15 fois. Sinon l'illustration nous montre Charlemagne face à la cité flottante, c'est plutôt cool et sobre. Soit disant que les boites des deux jeux se complète l'une à côté de l'autre, les illustrations vont bien ensemble oui, mais non ce n'est pas volontaire, donc argument invalide.

DSC_1129

A l'intérieur nous trouvons en premier la toile, elle fait à peu près la même dimension que celle du premier jeu, sauf que l'image est verticale et on a aussi la présence d'anneaux pour l'accrocher, certains aiment, d'autres non, ça dépends vraiment de votre support.

DSC_1136

Ensuite, nous avons simplement le boite du jeu, à l'intérieur il y a un code DLC pour des tenues qui sont exclusives aux éditions collectors et deluxe digital (sur PS4).

DSC_1130

Après nous avons une petite boite bleue qui contient le reste des goodies.

DSC_1131

Nous avons donc l'OST, qui contient 28 pistes dans une boite relativement cheap, le set de carte des servants du jeu qui se complète avec celles du premier jeu et le fameux diorama en acrylique.

DSC_1132

Petit caméo à gauche sur le photo.

C'est mon premier stand acrylique, c'est très à la mode en ce moment donc c'est l'occasion de voir de près à quoi ça ressemble, en gros s'agit d'une image imprimée à l'arrière d'un plastique transparent comme du verre, c'est effectivement assez sympa car l'illustration ressort très bien et ne devrais pas s'abimer, après concernant l'objet en question, il est quand même relativement petit, mais vu qu'il est en 4 morceaux ça peu se comprendre car il aurait coûté encore plus cher à produire. Et pour ceux qui comme moi n'ont jamais eu d'objet du genre, s'ils paraissent flou au déballage, c'est normal, il y a une couche de protection à retirer en premier, ce qui n'est pas forcément simple.

DSC_1133

Les cartes des nouveaux servants du jeu, elles sont de la même dimension que celles du précèdent avec les mêmes motifs (sauf qu'il y a plus les icones du clan bien sûr), par contre elles n'ont plus le petit bonus à l'arrière où on pouvait faire le symbole des Command Seal en les assemblant (le truc que personne n'avait remarqué, moi compris). Par contre, je ne sais pas si c'est juste mon lot, mais il y a des accrocs de chaque côté des cartes, donc ça donne une impression de qualité de production moindre.

DSC_1135

L'équipe au complet.

Passons maintenant à l'exclusivité de l'édition Emperor of Paladins, cette grosse boite verte fluo de 2.5kg (je l'ai pesé) est en fait un authentique set de Mahjong.

DSC_1137

Les trois héroïnes sont mise en avant sur les pièces avec des illustrations plutôt cool, bourrées de références, nous avons même les accessoires et la notice pour pouvoir jouer avec.

DSC_1138

DSC_1139

DSC_1140

DSC_1141

DSC_1142

Hum, help ?

Voilà pour cette édition collector de Fate/Extella Link, le contenu de base est plutôt décent, on regrettera peut être l'absence d'un artbook, car celui d'Extella de basse était plutôt sympa avec beaucoup d'informations dedans (mais on avait pas d'OST dans le précédent en contrepartie), le set de mahjong lui est vraiment cool, c'est un objet de grande qualité qui est fait pour être utilisé. Le seul vrai soucis de cette édition est son prix, ok le prix de base est plutôt décent et le surplus pour le set est normal (99£), mais sur le shop Marvelous, nous avons droit à des frais en plus de ports qui sont déjà élevés et quand on ramène tout ça en euros on dépasse les 160€ et là on se dit que certains éléments sont un peu cheap par rapport au prix quand même (bon quand on compare à certains collector de jeux occidentaux, ça reste décent).

DSC_1143