Gal*Gun 2

Gal Gun 2 PS4

Dev : Inti Creates
Edit : PQube
Support : PS4/Switch
Genre : FPS/Railshooter
Loc : Textes anglais, Voix japonaises

Graph : ++
Le jeu est bien plus beau comparé à Double Peace, il tourne toujours sur Unreal Engine, bien que ça ne soit pas précisé, c’est sans doute le 4 car il y a en plus de la physique avec des objets qu’on peut faire tomber par exemple. Le jeu est pensé comme un jeu VR avec menu flottant et point de vue à la première personne en permanence, il n’y a plus d’écran de sélection classique en 2D, même les CG pour l’histoire sont assez rare (et ils ont oublié de mettre une galerie pour les revoir).

Gameplay : + (-/+ ressenti)
Le jeu a un gros souci, qui n’est pas forcément flagrant au départ, c’est qu’il est pensé et construit comme un jeu VR, alors qu’il n’est pas compatible VR, ça aurait été un jeu compatible VR, mais jouable sans (comme Nep VIIR), on aurait pu faire abstraction de ces défauts en se disant qu’on ne joue pas avec le bon support donc c’est normal que l’expérience ne soit pas optimal, mais ce n’est pas le cas.

Explication, la base du jeu reprend le système qu’on a découvert dans Double Peace, un FPS où on tire des phéromones sur les zones sensibles des filles qui nous courent après pour les arrêter. Mais les déplacements se font comme dans un jeu VR, c'est-à-dire qu’on vous propose un endroit avec la silhouette de votre personnage et vous tirez dessus pour vous y rendre instantanément, du coup, on perd tout le côté « rail » du railshooter, car vous n’êtes jamais en déplacement avec des cibles à viser, ce qui est quand même une grosse partie du fun du genre, vous n’avez que des scènes en position fixe. Toutefois, l’aspect VR nous apporte la possibilité de bouger notre point de vue en nous penchant sur le côté, en nous levant ou descendant, comme si nous bougions pour de vrai, ce qui nous permet de mieux viser certaines filles et de parfois trouver des bonus cachés.

Gal_Gun 2_20180422174811

On a toujours le principe des 4 parties du corps à viser en fonction des personnages (ils ont atténué les couleurs, c’est moins flagrant la différence entre le jaune et l’orange par exemple), la grosse différence, c’est qu’on aura beaucoup plus régulièrement des filles posséder par les mini démons, qu’il faut décrocher en tirant dessus, puis utilisant la nouvelle fonction de notre arme pour aspirer ces démons. Le courant d’air créer peut aussi être utilisé pour de se défendre, car les filles arrêteront leurs actions à son contact et une fois amélioré, si vous insistez avec vous pourrez aspirer les vêtements des filles, ce qui cause un effet similaire aux ecstasy shot, les neutralisant.

Gal_Gun 2_20180423211412

Ça rappel un peu les gadgets de To Love.

Le système de zoom est différent aussi, déjà il ne montre plus ce qu’il y a derrière les éléments de décors ni à travers les vêtements, mais en plus il faut l’activer et le désactiver manuellement, avec 2 niveaux de zoom possible, c’est un peu plus contraignant. Il peut aussi être utilisé comme « bombe », si vous fixez le visage d’une fille en zoomant, elle s’arrêtera de bouger et sera embarrassée, une jauge de cœur apparaîtra alors et si vous tirez une fois plein cela rendra euphorique toutes les autres filles aux alentours (comme le Doki Doki Mode de DP).

Gal_Gun 2_20180422173050

Gal_Gun 2_20180422190707

Dans les events aussi on peut zoomer...

L’écran de sélection des niveaux vous montrera qu’il y a 5 types de stages, 3 normaux et 2 spéciaux. Les stages basiques, ce sont les habituels où il faut atteindre le bout du niveau en calmant toutes les filles. On a ensuite les stages de type défense, une nouveauté, il faut protéger des filles à des endroits fixes qui se font attaquer par des mini démons. Et pour finir, les stages de type recherche, qui rappel un peu la chasse aux pantsu du précédent, vous devez fouiller plusieurs recoins d’une pièce dans un temps très limité pour trouver un objet précis, cela vous demandera de bien exploiter tous les mouvements de caméra possible, ce qui est plus technique qu’on peut le croire, c’est un mode plutôt sympa.

Gal_Gun 2_20180422215433

Il faut aspirer les mini démons pour protéger les filles en mode défense.

Les stages spéciaux ce sont les boss, moins nombreux et tous avec un paterne similaire, assez peu intéressant ; et les stages Doki Doki Mode, liés aux fins, assez similaire à l’élément de gameplay du jeu précédent, vous avez l’héroïne choisie allongée devant vous et vous devez ciblé ses points faibles, pour extraire des mini démons et les aspirer, au bout d’un moment elle perdra ses vêtements histoire d’avoir un peu de fan service quand même.

Gal_Gun 2_20180501210007

Chiru best girl.

En dehors des stages, vous êtes soit à la maison, soit à l’école, d’un côté ou de l’autre vous avez une de vos amies avec qui vous pouvez interagir, en lui parlant ou lui donnant des friandises pour augmenter votre amitié.

Gal_Gun 2_20180422175618

Si seulement ça serait aussi facile IRL.

Si vous êtes dans votre chambre, vous avez accès à un petit mode de personnalisation de la chambre, pour mettre des posters, figurines et autres objets à des emplacements prévus, qui se débloquent au fil de votre score total de jeu, ça n’a aucun but, mais c’est toujours marrant à faire.

Gal_Gun 2_20180506214933

Une bonne chambre d'otaku

Gal_Gun 2_20180504223356

Tout le monde le fait avec ses figurines de toute !

Vous pouvez aussi contacter une des autres filles de l’école dont vous avez obtenu le numéro de téléphone lors des missions secondaires, pour convenir d’un rendez-vous, une fois sur place, vous pouvez lui donné aussi à manger pour augmenter l’amitié, ce qui permet ensuite d’utiliser les diverses options d’action (changement de posture) et faire un Doki Doki Mode pour le fun, mais il n’y a pas de fin avec les filles génériques dans cet épisode, donc ça n’a sert pas beaucoup à par pour faire l’équivalent du mode galerie.

Gal_Gun 2_20180506214951

Gal_Gun 2_20180425222314

On peut même leur demander de faire ça.

Au niveau de la difficulté, pas de mode de difficulté à choisir, les stages ne sont pas spécialement plus durs, mais on peut facilement se faire submerger quand il y a beaucoup de direction à couvrir à la fois, mais au pire chaque déplacement fait office de check-point donc au pire on revient juste un peu en arrière.

Musique : +
L’OST est très similaire à ce qu’on a déjà pu entendre, même la chanson du thème de fin n’est qu’un remix de celle de Double Peace.

Durée : -
Double Peace était difficile à évaluer car ça dépendait pas mal de l’intérêt du joueur, mais il avait le potentiel de rester longtemps intéressant, ce qui n’est pas le cas de Gal Gun 2. Le mode histoire est plus long, si vous allez au bout du compteur de jour la première fois, cela pourra vous prendre environ 6/8 heures, mais par la suite il fonctionne à base de NG+, du coup ça va beaucoup plus vite. L’intérêt du jeu va être de voir les 6 différentes fins en complétant les missions secondaires, cela vous prendra au grand maximum une trentaine d’heure. Ensuite, le jeu n’a plus vraiment d’objectifs autres, puisqu’il n’y a rien à collectionner (pas de profil à compléter, de tenue à trouver etc.), et le mode Score Attack n’a franchement pas de réel intérêt.

Gal_Gun 2_20180506214257

Histoire : +
Le scénario est assez sympa, surtout ses personnages, bien qu’il ne soit pas très original et rappel d’autres œuvres (si vous avez vu l’anime Gabriel DropOut…). Cette fois c’est une ange chasseuse de démon, Risu, qui a choisi notre héros pour l’aider à compléter sa tâche, nous avons 20 jours pour atteindre un quota de démon, pour cela nous sommes équipé d’une sorte de casque VR invisible qui attire les filles et nous permet de voir les mini démons qui les possèdent et nous devons les aspirer avec une sorte de sèche-cheveux aspirant, tout cela en entretenant nos relations avec notre jeune voisine recluse Chiru et notre camarade de classe amie d’enfance Nanako.
Le jeu se déroule clairement après le premier Gal*Gun que nous n’avons jamais eu, mais n’est pas forcément cohérent avec Double Peace, notamment via la présence des sœurs Kamizono, mais bon on ne cherche pas forcément la cohérence scénaristique sur un titre du genre.
Le gros intérêt de l’histoire va être d’explorer les différentes routes de nos 2 amies ainsi que la trame ange vs démon, qui réservent pas mal de choses intéressantes.

Gal_Gun 2_20180428204918

Recommandé pour :
Fan de moe/pantsu

Un poil déçu par ce Gal*Gun 2, le jeu est fun à jouer, mais on se rend rapidement compte qu’il aurait pu être tellement meilleur, ne serait-ce qu’en reprenant le fonctionnement et la structure de Double Peace. De plus le nouveau moteur du jeu, est vraiment beau d’une part, mais surtout avec toute la gestion des objets de et le physique, il laisse facilement s’imaginer des interactions plus poussés avec le décor lors des phases d’actions, qui seraient vraiment réalisables cette fois. Et pour finir cet aspect faux jeu VR laisse quand même à désirer, d’après ce que j’ai lu sur le net, c’est parce qu’ils ont repris ce qui a été fait sur le jeu Gal*Gun VR disponible sur Steam, du coup ça confirme la première impression que j’ai eu lors de l’annonce du jeu et de sa localisation rapide, c’est un titre qui a été fait rapidement pour profiter du mini succès soudain de la licence mondialement, donc ils n’ont pas pris le temps de peaufiner avec amour, tout l’inverse du ressenti que dégageait Double Peace, heureusement que l’histoire et les personnages tiennent la route. Du coup, si le côté déjanté de la série vous tente, orientez-vous sur Double Peace, si vous connaissez déjà la série, vous pouvez le prendre, mais attendez les petits prix, dans l’état il n’en vaut pas la peine au prix fort.