Moero Crystal

Moero Crystal Vita

Développeur : Compile Heart
Éditeur : Idea Factory
Console : PS Vita
Genre : RPG (Dungon Crawler à la première personne)
Date de sortie : 25 Septembre 2015 (Japon)

Note : Le jeu devait avoir droit à une version Asie/Anglaise en 2016, mais après un long silence et des reports, Sony Asia ont finalement purement et simplement annulé les sous titres anglais pour leur version Asie qui est donc disponible avec seulement un sous titrage chinois.

Je vous recommande fortement de retourner lire mon test de Moero Chronicle, les jeux sont quasiment identiques et mes explications seront plus précises sur le jeu précédent.

Graphismes : +
Le rendu est quasi identique au jeu précédent, les donjons sont toujours à la première personne dans des décors 3D assez cheap, ils ont toutefois pris la peine de faire des environnements totalement différents et certains pour le moins originaux.
Au niveau des personnages, ont retrouve Katsuyuki Hirano au chara design, il y a un total de 80 filles, ce qui correspond aux 50 précédentes et 30 nouvelles (celles qui faisaient parties de l’histoire ont été légèrement modifiées et ont changé de doubleuse afin de les différencier), leur style est toujours plus proche du cosplay que de véritables filles-monstres.
Je trouve que le jeu est quand même particulièrement radin en CG, il y en a une poignée au court de l’histoire et c’est tout, ils auraient du prendre exemple sur Dungeon Travelers 2 qui était beaucoup plus gratifiant à ce niveau (après je conçois qu’il y a techniquement déjà beaucoup de CG si on prend en compte les différentes tenue qu’on retrouve dans les mini jeux).

2017-06-03-141009

Gameplay : +
Je vous laisse consulter mon test de Moero Chronicle pour comprendre comment fonctionne le jeu, je vais m’attarder uniquement sur les différences et ajouts.

En combat, notre héros gagne une nouvelle commande que vous pouvez utiliser une fois qu’il a atteint 30% d’excitation, celle-ci permet de consommer cette jauge pour offrir le tour d’action suivant à la fille de votre choix, ce qui peut se révéler un choix très stratégique pour retourner une situation (choisir la magicienne/healeuse qui vient d’agir par exemple). Ce qui permet de redonner une petite utilité au héros, qu’on avait souvent tendance à ignorer.

Du côté des filles, une nouveauté est la présence de combinaison de compétence, si deux personnages qui se suivent lancent des compétences qui se combinent (petite magie de feu+petit coup physique de feu par exemple), alors une illustration façon kamasutra comique apparaîtra et un effet se déclenchera (en général une des compétences est répétée), il existe 48 combinaison de ce genre.

2017-06-24-160901

Dans Chronicle nous pouvions associer les filles de l’équipe avec un monstre préalablement recruté afin d’obtenir des effets bonus lors des actions en combat, dans celui-ci ce n’est plus les monstres que nous pouvons associer mais les autres filles non utilisées. Les effets sont identiques sur le principe mais plus nombreux (attaque/aoe supplémentaires, soin de pv/mp, vol d’objet etc.) et les filles gagnent de l’amitié entre elles, ce qui ensuite débloque des nouvelles options au niveau des chambres.

2017-06-24-161716

Pouvoir renommer les filles secondaires est très pratique.

A l’auberge, chaque fille hérite toujours d’une chambre, c’est là que vous pouvez interagir avec elle. Selon les niveaux d’amitié cités précédemment, vous pourrez regrouper deux filles dans la même chambre, ce qui permet ainsi de faire profiter les bonus d’amélioration d’une chambre à deux personnages d’un coup. Vous pourrez aussi utiliser le « Double Scratch », qui n’est autre que le mini jeu de pelotage habituel mais avec deux filles d’un coup (à part pour le fan service, ce n’est pas quelque chose de très rentable niveau consommation de point/amitié, ce qui est dommage).

2017-06-01-210325

Double loli neko *bave*

On arrive au plus gros ajout du jeu, lorsque vous avez obtenu plusieurs « Job Pantsu » pour une fille, vous débloquez un nouveau mini-jeu nommé « Shooting » (« STG »), celui-ci se déroule comme le « Rub rub » avec la Vita tenue à la verticale et se déroule sous la forme d’un mini shoot’em up dans lequel vous contrôlez un mini vaisseau à la forme phallique avec lequel vous crachez des nuages blancs qui font disparaître les vêtements de la fille que vous avez choisi, le but étant de chercher une des 3 icônes (cœur, pantsu, cristal) cachées sous les habits, tout en évitant/détruisant des ennemis volant. Ces icônes sont les entrées de mini donjon (un seul étage) représentant l’esprit du personnage, une fois terminé ils octroient des bonus non négligeable :
-Cœur, ajoute un dixième emplacement de cœur, permettant d’obtenir la fin du personnage une fois rempli.
-Cristal, débloque une compétence supplémentaire pour chaque « Job Pantsu »
-Pantsu, permet de mélanger les « Job Pantsu », c'est-à-dire prendre les skills d’un et les stats de l’autre, ce qui a pour effet de représenter l’artwork du personnage avec un soutif et un pantsu différent, ce qui est peut être un choix artistique.

2017-05-06-171344

Je vous explique pas la perplexité en voyant ce tuto la première fois.

2017-06-24-161621

2017-06-14-215614

Et on rentre dans le donjon... guhéhéhé...

En ville de nouveaux lieu font leur apparition :
-Le temple, permet d’utiliser des ressources élémentaires collectées en combat afin d’améliorer les équipements des personnages de plusieurs façon, soit en augmentant leur niveau, soit en leur associant une capacité d’une des filles recrutées préalablement débloqué avec les éléments (cette capacité ne peut être fixée que sur un seul accessoire à la fois)
-Le Terrain d'entraînement, permet de recombattre et/ou de refaire le mini jeu de capture d’une fille. Une option permet aussi lors du combat original de ne pas faire le mini-jeu et de stocker la fille ici en attendant de venir la récupérer plus tard.
-L’hôtel, permet de passer une nuit avec la fille de son choix, ce qui lui fera augmenter une statistique choisie de façon temporaire le temps de la prochaine exploration ou avec un groupe de fille qui auront toutes des bonus de statistiques choisies aléatoirement.

2017-06-24-161929

Les lendemains de soirée agitées sont plutôt bénéfique.

Et enfin dernier ajout, une fois l’histoire terminée vous débloquez le mini jeu ultime, qui consiste à faire 100 Rub Rub d’affiler avec toutes les filles obtenues, préparez vous pour la plus longue séance de fapfap de votre vie xD.

Musique : +
Sans grande surprise la plupart des pistes d’ambiance sont repompées du précédent, les nouvelles sont toujours dans le même genre, mais pas non plus marquantes, il y a juste un des thèmes de boss, qui aura tendance à vous rendre fou sans être mauvais pour autant. Une chose que j’avais déjà constaté sur le premier mais que je n’avais pas mentionné, c’est que les combats peuvent vite tourner à la cacophonie (superposition des cris et effets sonores) lorsque vous jouez en mode auto et skippez les animations, je pense qu’ils auraient un peu mieux pu gérer ça, car c’est définitivement une façon de se battre très utilisée.

Durée : ++
Tout dépend de votre manière de jouer, si vous connaissez bien le fonctionnement et si vous voulez le compléter le plus possible, quand j’ai fini l’histoire j’avais atteint les 60 heures de jeu, mais dans un cadre normal je pense qu’il faut tabler autant d’une trentaine d’heure pour la finir. Ensuite vous pourrez facilement prolonger sur une dizaine d’heure pour finir les zones scellées et obtenir la true end, avec la fille de votre choix. Si vous visez encore plus haut et les trophées vous dépasserez largement la centaine d’heure (j’ai arrêté à 112h et 95% des trophées).

2017-05-16-191535

Chasser le pantsu vous prendra beaucoup de temps.

Histoire : +
Autant le premier jouait à fond la carte du scénario humoristique et l’assumait bien, autant celui là essaye de se la jouer sérieux mais avec un contexte tout aussi débile que le premier, du coup on perd pas mal d’impacte. Alors je précise quand même, mais en fait ce n’est pas une suite scénaristique de Moe Chronicle, ce n’est pas le même monde ni les personnages (les filles-monstres hors scénario ont la même personnalité que dans l’autre, mais ce ne sont pas les mêmes). Pour résumer en gros, nous suivons Zenox, un jeune homme banal qui vient d’arriver dans une grande ville à la recherche de son père, en visitant le temple local il se retrouve seul témoin du vol d’une relique et se retrouve à accompagner Luana, une des gardiennes du temple afin de prouver son innocence, sauf que la relique en question et le « soutif des ténèbres » (traduction perso) qui va corrompre les filles-monstres des régions alentours, ils vont devoir les aider grâce à Otton, notre célèbre mascotte phoque rose qui lui à emprunter le « pantsu de lumière » (traduction perso) au temple, ensemble ils vont poursuivre le voleur tout en aidant et recrutant les filles-monstres qu’ils vont croisés. Comme on pouvait s’y attendre le jeu utilisera des grosses ficelles classiques pour ses retournements de situation, même si on aura quand même quelques mystères, dont la fameuse Yoko, la renarde qui leur barrera souvent la route sans être corrompue… Mais voilà je trouve que le peu de profondeur tombe un peu à l’eau et le duo principal ne vaut largement pas la complicité d’Io et Lilia, donc ouais, il y aura vraiment fallu jouer la carte de l’humour à fond. Petit plus non négligeable, comme mentionné juste avant, une fois la true end obtenue vous avez la possibilité de choisir quelle sera l’élue de votre cœur parmi les 80 filles disponibles ce qui est assez sympa.

2017-06-03-103115

Recommandé pour :
Fan de dungeon crawler-facile
Fan des Genkai Tokki/jeu ecchi

A l’heure actuelle ou seul Moero Chronicle est disponible en anglais (sur Vita en Asie et bientôt sur Steam) et que voulez tester un jeu de genre, je vous conseil clairement de choisir celui en anglais, car Moero Crystal n’apporte finalement pas grand-chose de plus qui justifierait de le privilégier alors qu’il est non traduit. Si toutefois, comme moi, vous voulez à tout prix y jouer car êtes fan de la série, vous ne serez pas perdu et retrouverez facilement vos marques. Si un jour une version anglaise débarque sur Steam, alors oui vous pourrez envisager de préférer celle-ci par sa plus grande quantité de contenu/personnage.