que-sa-volonte-soit-faite-manga-volume-26-francaise-263291

Titre : Que sa volonté soit faite
Titre US : The World God Only Knows
Titre VO : Kami Nomi zo Shiru Sekai ("KamiNomi" pour les intimes)
Dessin/Scénario : Tamiki Wakaki
Éditeur VF : Kana
Type : Shonen
Genres : Comédie, Fantastique, Ecole, Jeux-vidéo
Nombre de volumes : 26

Résumé : Katsuragi Keima est connu sur le net dans le monde des "gamers" sous le nom incroyable de "Dieu des conquêtes". En revanche dans la réalité il est connu sous le sobriquet peu attrayant de "Ota-megane" qui pourrait se traduire par le "Nolife à lunettes". Inutile de vous dire que Katsuragi déteste les filles du monde réel et ne jure que par les héroïnes de ses jeux-vidéo ! Un jour, une démone de l'Enfer assignée aux "forces de collecte des âmes" apparaît devant Katsuragi et lui demande de respecter un contrat qu'il avait signé sans le savoir sur le Net ! Le jeune lycéen doit Aider la jeune démone (qui se nomme Elsy) à capturer des esprits qui se cachent dans le coeur des personnes, plus précisément des femmes ! Un esprit est une mauvaise personne qui s'est échappée de l'enfer afin de pouvoir continuer à perpétuer des actes malveillants sur Terre ! Le seul moyen de faire sortir les esprits du coeur d'une personne est de conquérir son coeur : il faut donc que la personne tombe folle amoureuse de Katsuragi ! Mais le défi s'annonce de taille, les filles réelles n'aimant pas Katsuragi et ce dernier n'aimant pas les filles réelles... Mais le "Dieu des conquêtes" n'a pas le choix car si il n'honore pas son contrat avec les démons, il aura la tête tranchée...

Voilà une série que je suis depuis pas mal de temps, le résumé m'avait tout de suite accroché, vous devez facilement comprendre pourquoi xD. Le manga a commencé au Japon en 2008 puis a été adapté en anime en 2010, c'est comme ça que j'ai connu la série. En 2011 une saison 2 a vu le jour et le manga a été licencié en France, je me suis donc tout de suite jeté dessus. En 2013, une saison 3 a été diffusée, mais je ne l'ai pas regardé car je préférais suivre le manga, les 3 saisons sont disponibles sur Wakanim et les deux premières aussi en DVD.

Tout d'abords, je n'aime pas la traduction française du titre, je suis bien conscient que c'est une histoire d'adaptation d'expression des titres US/VO, mais on perds toute la notion "d'autre monde" qui colle bien au côté gamer du héros.

J'ai tout de suite accroché au scénario, notre personnage principal est un hardcore gamer qui fini tous les jeux de drague qu'il voit, afin de conquérir toutes les héroïnes, quelques chapitres nous montre ce côté-là et sont parmi les plus marrant de la série. Mais le gros de l'histoire reste quand même qu'il va devoir se servir de son expérience en drague virtuelle pour conquérir des vraies filles afin de les libérer des "âme en fuite" qui les habitent. Bien que cela pourrait être répétitif, le scénario se renouvelle bien car toutes les filles ont des caractères bien différent et les effets secondaires des âmes en fuite provoque pas mal de péripétie (Tsukiyo m'avait bien marqué xD).

La série se divise en 3 arcs, le premier est tout ces histoires de conquête (saison 1 et 2 de l'anime), c'est la base du scénario et elle et assez solide. Le deuxième arc, dit celui "des déesses" (saison 3 de l'anime), propose pas mal de péripéties, un approfondissement de beaucoup de personnages et de leurs sentiments, il est vraiment réussi et se termine en toute beauté. Et le dernier arc, dit celui du "passé", est assez bizarre, j'ai du mal à croire que l'auteur est vraiment voulu en arrivé là des le début, soit il a improvisé un retournement de situation qui c'est révélé beaucoup plus compliqué que prévu, soit il a voulu surfer sur une mode mais n'était pas assez bien préparé. Je ne vais pas spoiler, bien que ce passage révèle pas mal chose sur les origines de la série et de certain personnages mystérieux, il met beaucoup trop de temps à se mettre ne place et n'est franchement pas très clair sur quelques points.

Concernant le final, même si je comprends la logique et le trouve justifier, impossible de ne pas être un poil déçu par le choix effectuer. En plus de ça, il y a un petit retournement de situation, qui sort de nul part et très mal expliquer, qui ne sert pas à grand chose, à part rajouter un happy end à un personnage.

Donc sentiment un peu mitiger sur le dernier arc (tome 20 à 26) et la fin, toutefois ça ne gâche pas pour autant la série, les nombreux personnages rencontrés sont très attachants, l'humour et les références vidéoludiques sont très sympathiques et l'univers de la série assez intéressant (les enfers, les unités de captures etc.).

Au niveau des mangas eux même, je ne suis pas très fan de la traduction française de Kana, car elle est par moment beaucoup trop enfantine, on sent qu'ils veulent que le titre soit accessible à un publique large et jeune (je veux bien qu'Elsy fasse la gamine par moment, mais on dirait limite un bébé) et puis faut arrêter de prendre les lecteurs pour des imbéciles, je veux bien qu'on mette une note dans les premiers tomes pour expliquer le mot "Flag", mais au bout de 25 tomes je pense que les gens ont compris (et expliquer ce qu'est un Boss Final dans le dernier tome, c'est limite du foutage de gueule).

Pour les dessins, ils sont assez simple, ayant vu l'anime avant j'avais trouvé que c'était assez proche, peut être un peu trop d'utilisation de scène en SD et les décors sont parfois absent (j'imagine que l'auteur n'a pas trop d'assistant). Mais le chara design est quand même assez cool, les personnages sont bien différents et on les reconnaît au premier coup d'oeil (Fun fact : l'auteur à dessiner un lot de tenue DLC pour Dead or Alive 5 xD).

Au final, "Que sa volonté soit faite" est une assez bonne série, que je n'hésiterais pas à vous recommander rien que pour son héros gamer xD. Peut-être que l'anime est un format plus économique si vous ne pouvez pas vous permettre les mangas, mais moins complète et sans conclusion par rapport au format papier.