Et voilà l'été est maintenant bien terminé que ça soit en anime ou en vrai. Il n'y a pas eu beaucoup d'anime à regarder, mais elles étaient plutôt bonne dans l'ensemble. Vu qu'il y a aussi eu les vacances entre temps, j'en ai profité pour regarder quelques autres animes qui seront présenté en fin de poste.

 

Animes licenciées par ADN :

Tales of Zestiria The X

ToZ the X

Une vrai réussite, que ça soit visuellement ou scénaristiquement, cette adaptation de ToZ est vraiment géniale, elle reprend bien les points forts du jeu, c'est à dire les personnages, l'histoire et ses musiques (tellement jouissif d'entendre à tout moment un thème du jeu démarré). Adaptation oblige, pas mal de point sont réécrit et réadapté au format, mais de manière vraiment réussi, par exemple des passages un peu gênant du début sont supprimés ou remplacés par des choses au ton plus grave (Alisha qui implore les séraphins dans le village au lieu de la petite comédie pas drôle du jeu) ou alors les personnages se séparent pour couvrir plusieurs passages importants en même temps. Visuellement c'est aussi très réussi on sent vraiment le professionnalisme du studio Ufotable, celui qui était déjà à l'origine des cinématiques de la série. Si je pouvais critiquer certains points, je citerais le passage avec Edna, elle n'est pas assez approfondie et son inclusion dans l'équipe un peu trop "facile" (on perd un peu de consistance par rapport au jeu), la fin de cette saison aussi, elle est très bien faite et nous laisse comprendre qu'il y a encore beaucoup de chose à voir, mais ils auraient largement pu se permettre de faire un gros cliffhanger comme dans le jeu à ce moment là. Dans tous les cas c'est vraiment du bon et j'ai vraiment hâte de voir la saison 2 qui sera diffusé au début 2017.

 

Animes licenciées par Crunchyroll :

Ange Vierge

angevierge

Aïe aïe aïe, un bon chara design et des scènes de bain ne font pas tout malheureusement. Je vais le dire clairement Ange vierge est vraiment une anime dispensable, oui le chara design est cool grâce à la participation de nombreux artistes sur le jeu mobile d'origine, mais l'intérêt s'arrête vite la. Le scénario est d'un ridicule, déjà que le début est vachement brouillon mais la suite on dirait qu'elle est écrite par un gamin de 12 ans "alors chaque héroïne devra retourner dans son monde pour combattre sa rivale contrôlée par les méchants et la vaincront grâce aux pouvoirs de l'amitié". Sauf que ce résumé correspond à 9 épisodes et le twist final ne vole pas plus haut, on a même l'impression qu'ils en ont plus rien à faire tellement ça se fini rapidement (genre elles sont où les autres "master", sont mortes dans l'explosion finale ?). Bref je peux difficilement vous la conseillé, même si on a des scènes de bain dans tous les épisodes, ils sont censuré par des traits de lumière, donc même à ce niveau, il y a rien à voir.

 

Fate/Kaleid Liner Prisma☆Illya 3rei!

illya3rei

Illya-chan~ Ce début du troisième arc de la série a tenue toutes ses promesses, un univers plus sombre, des ennemis à combattre, de nouveaux alliés, des transformations à gogo mais toujours de l'humour, toujours du moe, peut être un peu moins de fanservice/yuri (ou je ne m'en rend plus compte xD) et encore plus de mystère. Je ne souhaite pas trop développer le scénario pour ne pas spoil, mais j'ai apprécié la mise en scène, malgré des choses assez grave et sombre par moment, on nous fait diversion avec de l'humour plutôt que de nous montrer des choses qui aurait pu être assez traumatisante (Miyu ><). Le seul souci de cette saison est son final qui tombe à plat de manière assez subite, je conçois qu'on ne peut pas récrire l'oeuvre originale pour coller à la version animée, mais on s'attendait à quelque chose de beaucoup plus impressionnant, toute fois la dose de moe et de bonne humeur qui suis cette scène fait vraiment plaisir. La toute fin du dernier épisode laisse présagé une suite immédiate sous forme de flashback, le fait qu'un film d'animation ait été annoncé directement après fait penser que ça sera raconter dans celui-là (ce qui parait cohérent d'après ceux qui lisent les scans). Bref, on est loin de voir le bout de cette série, ça fait vachement plaisir, surtout que les choses sérieuses on maintenant commencé, on hâte de voir où ça va nous mener.

 

New Game!

newgame

Comme j'ai dit la dernière fois, c'est un coup de coeur moe, un scénario tranche de vie avec que des filles assez mignonnes qui marche plutôt bien, mais en plus de ça nous avons droit à une ambiance monde du travail et création de jeu vidéo assez inédite, qui apporte beaucoup à la série. Je ne sais pas quoi dire xD mais en gros je vous conseille vraiment cette anime si vous aimez les ambiances tranquilles, le moe et les jeux vidéos.

 

Re:Zero Kara Hajimeru Isekai Seikatsu
(Re: Life in a different world from zero)

ReZero

Sans doute, la meilleure anime de l'année, c'est fait, c'est dit, ce n'est pas que mon avis, mais aussi celui de millier de fans sur le net. Re:Zero partait vraiment comme une énième aventure "dans un autre monde", mais rapidement elle a su se démarquer des autres séries du genre et même faire ressortir leur médiocrité et les enfoncer. En premier lieux nous avons un chara design plutôt sympathique, une grande variété de personnage assez attachant te haut en couleur, ensuite le personnage principal, qu'on l'aime ou qu'on le déteste ne change rien à la qualité de la série, car c'est justement en le voyant avancer, souffrir, mourir, évoluer que l'intérêt de la série va se dévoiler, impossible de ne pas rester de marbre quand on le voit souffrir physiquement ou psychologiquement face aux évènements, quand il commence à péter un cable et qu'on se dit que ça va mal finir. Cette anime a vraiment un côté sadique, en plus du scénario, chaque épisode se termine sur un cliffhanger qui laissa les fans cogiter chaque semaine, il faut voir le succès des conversations sur les forums à propos de la série. C'est aussi la première fois que je ressent autant l'urgence de voir un épisode dès sa sortie, où je faisait un black-out de tous médias pouvant me spoiler l'épisode. Le fait qu'il y ait 25 épisodes et 3 arcs traités joue sans doute grandement en la faveur de l'anime, on aurait sans doute eu du mal à saisir sa qualité dans un schéma classique en 12 épisodes. L'anime se termine correctement, mais on est bien loin de ce que propose le Light Novel d'origine, pour tout vous dire la scène finale contient normalement quelques répliques supplémentaires enchaînant sur un nouvel arc, si vous êtes intéressé, je pourrais vous en dire plus dans les commentaires, à l'heure actuelle pas encore de saison 2 prévue, mais il faudra sans doute attendre que le LN avance d'avantage (par contre je veux des OAV fan service ou sur l'embranchement qui aurait pu être pris ><). C'est donc une excellente série que je recommande fortement, il y a vraiment un avant et un après Re:Zero, toutefois ce n'est pas non plus la meilleur série du monde, si on prend Steins;Gate avec qui elle partage pas mal de similitude, celle-ci reste supérieur de par son côté réaliste/monde moderne alors que dans Re:Zero la logique "ta gueule, c'est magique" est un peu trop présente, ce qui la ramène à une aventure fantastique visant un publique assez large.

 

Voilà maintenant je vais vous parlez de quelques animes que j'ai regardé récemment hors-saison.

 

Hi☆sCoool! Sega Hard Girl

Sega Hard Girls

Dreamcast, Megadrive et Saturn viennent tout juste de s'inscrire dans une académie ​située à Tokyo, SeHaGaga. Afin d'en être diplômées, nos trois héroïnes vont devoir accomplir des missions qui les emmèneront dans le monde des jeux de Sega...

Anime non licenciée et introuvable en vostfr, je l'avais mise de côté depuis l'annonce du cross-over avec Neptunia. Ce sont en fait de courts épisodes de 11 minutes réalisés en 3D chibi (avec le logiciel MikuMikuDance ?! wow) où nos trois héroïnes vont devoir se rendre dans des jeux Sega pour accomplir une mission, vous l'aurez compris il s'agit d'une ode aux jeux Sega, pas seulement les anciens mais aussi quelques titres récents sortis sur arcade. Avoir une culture des jeux vidéos Sega est nécessaire, sinon on passe à côté de tous les sketch et références. Malgré la présence d'un fil rouge, difficile de parler de gros scénario, seul le dernier épisode change de registre et part dans une étonnante profondeur. J'ai bien apprécié cette anime, retrouvé des vieux jeux Sega fait vachement plaisir (Jet Set Radio xD), la seule chose que je regrette, c'est qu'on ne voit que 3 SHG de toutes l'animes alors qu'il en existe presque une dizaine normalement (chaque version d'une console à une fille correspondante). Bref, si vous êtes un vieux fan de Sega, jetez-y un oeil (mais en VostA du coup).

 

Gakusen Toshi Asterisk / The Asterisk War

the-asterisk-war-anime

Une catastrophe sans précédent s’abattit sur la Terre au 20e siècle. Le monde entier fut détruit par un impact de météorites. Toutefois, le mana, un élément inconnu découvert dans ces météorites, permit une avancée considérable des compétences de l’Homme et donna naissance à une nouvelle humanité dotée de pouvoirs particuliers : « Genestella »
L’histoire se déroule à Rikka, la ville académique sur l’eau, appelée généralement Asterisk et composée de six académies de magie. La ville est considérée comme le lieu du plus grand tournoi d’académies du monde. L’élève boursier Ayato Amagiri arrive à l’académie Seidôkan, et pour réaliser son souhait jure de se battre dans cette ville. Le plus grand des spectacles de combats d’académies commence ici !

Je n'ai vu que la saison 1, c'est licencié par Wakanim. J'ai déjà évoqué plusieurs fois cette anime sur le blog, récemment lors de la sortie chez nous de son adaptation en jeu de combat sur Vita, mais surtout à l'automne 2015 lors de sa diffusion, car elle était très similaire à une autre anime que je suivais à ce moment là (Rakudai Kishi no Cavalry). Impossible de ne pas comparer les deux animes et je vais aller droit au but, mais Cavalry est bien meilleur en tout point. Toutefois AW a quand même quelques qualités à faire valoir... non en fait la série est assez générique (héros anti-charismatique, qui devient super balèze, harem, tournoi etc.) mais l'animation est de bonne qualité et le scénario se prend pas mal au sérieux. Mais mon principal coup de coeur dans cette anime c'est le personnage de Toudou Kirin (hop un petit scan du megami pour vous montrer), une oppai-loli comme on en voit rarement et en plus très forte. Une saison 2 est aussi disponible, mais je ne l'ai pas encore vu, le scénario tourne autour d'un tournoi, donc ils étaient obligés de continuer car on nous promet pas mal de chose dans la saison un qui n'aboutissent pas, je suis assez partant pour la voir dès que j'en aurais l'occasion et pourquoi pas me procurer le jeu aussi à l'avenir.

 

Gochûmon wa Usagi Desu ka? / Is the Order a Rabbit ?

Gochuumon saison 1

Hoto Cocoa est une étudiante un peu tête en l'air qui ne peut s'empêcher d'apprécier les choses mignonnes. Et c'est tout naturellement en voyant l'enseigne du bar-café "Rabbit House" qu'elle fonce tête baissée à l'intérieur espérant apercevoir des lapins. Au lieu de ça, elle fait la rencontre de Kafu Shino, la gérante. Par chance, c'est aussi l'endroit où elle devait emménager et travailler. Et c'est en apprenant le métier de cafetier qu'elle ne tardera pas à se lier d'amitié avec Tedeza Rize ou encore Ujimatsu Chiya qui partagent cette même passion.

Là aussi que la saison 1, licenciée par Crunchyroll. Ca faisait déjà quelques temps que j'entendais parler de cette série, qui me paraissait être un truc moe assez banal sans grand intérêt. Mais à force de les voir partout, de savoir qu'il y a une saison 2 et tout, j'ai fini par jeter un oeil à la série. Finalement, c'est assez sympa, on suit principalement un groupe de 5 jeunes filles assez clichés comédies, mais leurs relations sont plutôt bien construite, ce qui fait qu'on a une multitude d'interraction possible entre elles selon la formation du groupe présent, du coup les gags se renouvellent sans cesse et on se demandent se qu'il se passerait avec juste tel ou tel personnage et plus tard d'autres personnages viennent encore se rajouter au groupe. L'ambiance de la série est aussi sympathique, ça se déroule dans un décors occidental, un peu à l'Alsacienne comme les japonais aiment bien et voir des jeunes filles parler café me parait tellement irréaliste xD (j'aime pas ça). L'opening et l'ending sont assez sympa, mais bien sûr le gros de l'intérêt de la série, c'est le personnage de Chino, bien trop kawaii avec son lapin sur la tête. C'est une série que je recommande fortement aux amateurs de moe, si vous voulez un petit truc tranquille et mignon, c'est le bon choix. La saison 2 n'est bizarrement pas licencié et je compte la regarder très prochainement. Bien sûr je ne peux pas finir cette présentation sans vous dire que depuis que j'ai vu cette anime, j'ai ça dans ma whislist de figurine :

Chino pyon

 

Voilà nous avons fait le tour de ce que j'ai vu cet été, pour compléter je peux aussi vous dire qu'en ce moment je regarde enfin la version originale de Fate/Stay Night, 10 ans après l'avoir commencé, ça n'a pas aussi vieilli que je pensais, bien que le chara design fasse très d'époque et que le scénario soit moins dur que les versions récentes. Concernant la saison d'automne, je n'ai pas beaucoup de "must see" dans ce qui arrive, donc on verra un peu selon les premiers retours.