black-bullet-manga-volume-1-simple-239572

Titre : Black Bullet
Dessin : Morino Hon
Scénario : Kanzaki Shiden
Éditeur VF : Doki Doki
Type : Seinen
Genres : Action, Sciece-fiction
Nombre de volumes : 4

Résumé : L'an 2021, l'humanité est décimée par une épidémie de Gastrea, un virus parasite. Les survivants sont alors forcés de vivre dans différentes zones, entourées de murs monolithe crées avec la matière Varanium, un métal capable de repousser les Gastrea. De cette catastrophe, naquirent les "Enfants maudits", des enfants nés avec le virus du Gastrea, mais qui sont capables de le contrôler. Des agences de Sécurité Civile sont alors formées pour combattre les Gastrea, chaque groupe est formé d'un Initiator qui est un enfant maudit et d'un Promoter qui le commande. Dix ans après l'épidémie, Rentarō Satomi, un lycéen mais qui est aussi Promoter dans l'agence de Sécurité Civile Tendō (fondée par son amie d'enfance Kisara Tendō), et son Initiator Enju Aihara, effectuent des missions ensemble pour empêcher la destruction de la zone de Tokyo et du monde.

Adaptation du Light Novel éponyme, je vous ai déjà pas mal parlé de cette série suite à sa version animé diffusée au printemps 2014.

Tout d'abords parlons du dessinateur, Morino Hon, un inconnu pour la plupart des personnes car c'est son premier manga officiel, mais c'est un artiste que j'avais déjà remarqué sur Internet grâce à son style sur des Doujin (je parle bien de mangas amateurs normaux) de la série Touhou (si vous connaissez un peu, je vous recommande "Yakumo-ke"). Je ne sais pas trop comment décrire ça, mais il a l'art de rendre charismatique ses personnages avec des traits très carré et prononcé, bien sûr c'est d'autant plus efficace quand il s'agit de jeune fille moe (encore plus avec des neko, d'où les doujin Touhou). Sur Black Bullet par contre, même si son style est très efficace, il insiste peut être un peu trop dessus, ce qui rend parfois l'action un peu brouillon et l'héroïne un peu SD, mais ça reste du travail de grande qualité.

Au niveau du scénario, Black Bullet c'est avant-tout l'histoire d'un duo de milicien composé du héros Rentaro et de la mignonne Enju, ensemble ils vont affronter de nombreux insectes géants à l'origine de l'épidémie de virus, le manga fait la part belle à l'action et on enchaîne combat sur combat. Ce duo marche très bien, puisque d'un côté nous avons le bon gars qui essaye de faire de son mieux et qui cachera bien son jeu jusqu'à la fin de la série malgré une apparente faiblesse et de l'autre nous avons Enju, jeune fille de 10 ans, très mignonne et énergique, elle ne cachera jamais son amour pour Rentaro, tout en éliminant ses adversaires à grand coup de pied sauté.

Mais Black Bullet c'est aussi un grand méchant, Kagetane Hiruko, que l'on rencontre dés le premier chapitre, figure mystérieuse caché derrière un masque blanc, grand homme habillé comme un "Monsieur Loyal", surpuissant et intouchable, il ne cessera jamais de combattre Rentaro tout en lui proposant de le rejoindre. Même si son apparence peut prêter à sourire, rapidement il devient vraiment l'icône du grand méchant psychotique, classe et dérangeant à la fois. L'intrigue du manga tournera d'avantage autour de son perpétuel affrontement contre Rentaro, plutôt que la menace des gastrea.

Si vous avez vu l'anime, sachez que le manga est beaucoup plus léger niveau contenu, même si le point de départ et la fin sont les mêmes, le gros des évènements sont les combats contre Kagetane, la seule autre équipe développée c'est le duo Shogen/Kayo (le grand baléze avec la grosse épée et la fille de type dauphin), les autres personnages de l'anime ne sont pas présent ainsi que le passage de "l'école". Même si du coup on pourrait critiquer le manga sur ce manque de contenu, cela à l'effet de concentrer le scénario sur ses personnages principaux et de faire un récit vraiment nerveux tout en nous épargnant certain passage cruel de l'anime, du coup ce n'est pas forcément un mauvais point.

Au sujet de la version animé, comme je vous l'avais expliqué, elle est vraiment excellente et vous la recommande car il y a plus de personnage, plus de scène moe et de l'action encore plus énorme. Toutefois elle est plus violente et cruelle par moment, certain passage traumatisant ne sont pas présent dans le manga et certaines scènes ont beaucoup moins d'impacte dans le manga par rapport à l'anime, ce qui n'est pas plus mal.

Personnellement, même en l'ayant apprécié, j'aurais du mal à revoir l'anime une deuxième fois (malgré de très bon personnages secondaires, genre Tina), par contre le manga lui pourra être relu à l'occasion sans soucis.

Au final Black Bullet est une licence que je recommande, si vous êtes capable d'encaisser toute sorte de chose alors tentez l'anime, sinon le manga est une très bonne alternative si vous voulez une série courte avec un condenser d'action.

Maintenant, si quelqu'un pouvait m'offrir cette figurine d'Enju je lui en serais très reconnaissant xD :

Enju

(tiré d'une scène dans l'anime)