Bon, je suis en vacances, je peux enfin prendre le temps de vous dire tout ce qu'il y a dire en ce moment, j'ai déjà commencé hier avec un test, mais attendez vous à d'autres choses intéressantes dans les prochains jours. Dans l'immédiat ce sont les animes qui nous intéressent, vous allez voir qu'il y a peu de titre, mais du très bon en général et c'est aussi parce que certaines de la saison précédentes continues (ReZero, Twin Stars).

Animes licenciées par ADN :

Tales of Zestiria The X

ToZ the X

Sorey est un jeune homme qui a été élevé parmi les séraphins, des êtres spirituels qu’aucun humain n’est capable de voir. Il croit en la légende qui dit qu’un jour, tous les humains seront capables de voir les séraphins. Au fond de lui, il rêve d’élucider le mystère des anciennes ruines et de créer un monde dans lequel les humains et les séraphins pourront vivre ensemble. Un jour, alors qu’il se rend pour la première fois de sa vie dans une capitale humaine, il se retrouve impliqué dans un incident mystérieux. Au cours de ces événements, il finit par retirer l’épée sacrée de la pierre dans laquelle elle était plantée et devient « le berger », celui qui doit débarrasser le monde de la calamité. Prenant à bras le corps sa mission des plus importantes, son rêve de voir les humains et les séraphins coexister s’anime d’autant plus… Accompagné de ses amis, le berger fait ses premiers pas dans la grande aventure qui lui tend les bras.

Vous l'aurez reconnu il s'agit de l'adaptation du jeu vidéo éponyme "Tales of Zestiria" dont on a beaucoup parlé par ici. Des adaptations de RPG en anime, j'en ai déjà vu pas mal, en général après quelques temps ont fini par se dire "c'était l'intention qui compte" au vu des résultats assez médiocre obtenus. Mais alors là, c'est tout à fait l'inverse, déjà que la petite OAV disponible avec l'édition collector m'avait fait très bonne impression, ici on repart une nouvelle fois de zéro mais de manière encore plus épique et sombre que dans le jeu. Avant de vous lancez sur cette anime assurez vous de bien commencer par l'épisode zéro nomme "Age of Chaos" qui se concentre sur ce qu'a fait Alisha avant le début de l'histoire, rien que cette nouveauté m'a décroché la mâchoire tellement c'était réussi. Par la suite on retrouve le scénario du jeu, bien sûr avec quelques contractions, mais tous les passages et textes clés sont présents, de plus pas mal de scènes gênantes de l'oeuvre original sont absentes ou modifiées, ce qui rend le tout bien plus agréable, l'anime a une ambiance, bien plus sombre, sérieuse et oppressive que le jeu, c'est vraiment une réussite. Bien sûr, impossible de ne pas parler de la qualité d'animation des studios Ufotable, qui étaient déjà à l'origine des cinématiques du jeu (les previews d'épisodes sous forme de saynètes sont une excellente idée aussi). Et enfin dernier point, sachez que cette anime fera lien avec le futur jeu Tales of Berseria, puisqu'on voit Velvet dans l'opening et qu'elle sera au centre de certains épisodes.

 

Animes licenciées par Crunchyroll :

Ange Vierge

angevierge

Un jour, cinq mondes devinrent liés : le monde bleu (le nôtre, la Terre), le monde noir (régi par la nuit et la magie), le monde rouge (protégé par les prières et les dieux), le monde blanc (géré par la science et l’informatique) et le monde vert (régi par les armes et les armées). Anges, démons, fées, sorcières et déesses qui ont peuplé contes et légendes sont à présent bien réels. Dans chacun de ces mondes, des jeunes filles se sont réveillées un jour dotées de certains pouvoirs. Symboles du progrès, elles sont alors envoyées dans une école spéciale construite sur une île isolée dans l’océan Pacifique. Elles représentent le seul espoir de victoire contre Ouroboros, avant que l’univers ne bascule dans les ténèbres…

Oui le titre fait très hentai, mais passons xD. Il s'agit de l'adaption d'un des nombreux jeux mobiles japonais où on tire des cartes avec des personnages de différentes raretés avec qui il faut ensuite se lier d'amitié et faire combattre. Le principal argument de ce titre est le design de ses personnages, car en gros il y a un chara design par type de personnage dont des noms connu comme Kantoku (Henneko) pour les humaines par exemple. Mais malheureusement, ça ne suffit pas pour faire une bonne anime, déjà que le scénario est assez ridicule a essayé de transposer le contexte et les mécaniques d'un jeu de gacha en un vrai univers, mais quand on en plus ils essayent de jouer la carte de "on commence par de l'action, les présentations et explications viendront plus tard" sur plusieurs épisodes, ça donne un démarrage vachement brouillon et on se demande un peu ce qu'on est en train de regarder. Par la suite, le scénario essaye de partir dans le drama, ce qui n'est pas forcement une mauvaise idée, mais ça entraîne un cheminement super prévisible pour la suite des épisodes et on devine déjà où ça vous nous mener. Donc au final, un peu déçu, une anime qu'on oubliera certainement assez vite, mais je voir la suite des fois qu'ils arrivent à sortir des clichés avant la fin.

 

Fate/Kaleid Liner Prisma☆Illya 3rei!

illya3rei

Avec ses amies, Illyasviel von Einzbern, surnommée Illya, a terminé son combat contre l’esprit qui résidait dans la huitième carte de classe. Il serait temps de profiter des vacances d’été si de nouveaux ennuis ne pointaient pas le bout de leur nez. Tandis qu’elle enquête sur de mystérieux événements au mont Enzô, une faille spatio-temporelle apparaît. Illya se réveille dans la ville de Fuyuki en plein hiver ! Mais est-ce vraiment le monde d’Illya ?

Wouhou la quatrième saison d'Illya est enfin là, bon je ne présente plus la série vous êtes sensé la connaître (si ce n'est pas le cas, c'est par ici que ça se passe). Donc, "3rei" où "Drei", c'est le troisième arc de la série, cette fois on passe aux choses sérieuses avec une vrai menace et des ennemis à combattre,  j'en dis pas trop pour garder un peu le mystère. On nous vend ce passage comme la partie la plus sombre de la série, souvent comparé avec Fate/Zero, pour le moment, j'ai envie de dire oui c'est le cas, mais ça reste Kaleid quand même, il y a toujours de l'humour et du fan service, ce qui est à la fois bienvenue et rassurant. Ce nouvel arc amène des nouveaux personnages et met en avant certains qu'on ne pensait pas trop revoir, pas mal de questions se posent et intriguent, on attend donc avec impatience chaque épisode.

 

New Game!

newgame

Après avoir terminé ses études secondaires, Aoba Suzukaze ne souhaite qu'une chose : réaliser son rêve et travailler dans l'industrie du divertissement. Quoi de plus réjouissant que de rejoindre l'éditeur de jeux vidéo à l'origine de son jeu préféré ? Commencent alors les péripéties d'Aoba au boulot. Fous rires et travail acharné sont au programme !

Coup de coeur moe de la saison, on est dans du tranche de vie classique, mais le contexte de la série apporte un vent de fraîcheur assez agréable. Vous allez me dire que la création de jeu-vidéo n'est pas forcément un thème original, certes, mais là c'est surtout le côté "premier emploi" et "monde du travail japonais" qui rendent la série originale, car ce sont des sujets rarement exploités. Il est assez intéressant de voir les similitudes et différences avec nos propres expériences. Après bien sûr, le vrai point fort de la série c'est son héroïne toute mignonne et sa relation avec ses nouvelles collègues toutes assez extravagantes. C'est du pur tranche de vie assez drôle et sympathique, sans vraiment d'ambition, mais qui fait vraiment plaisir à chaque épisode.

 

Et voilà c'est déjà fini pour les nouveautés de la saison, mais comme dit tout en haut, d'autres séries continuent donc j'ai de quoi faire. Je vais aussi essayer de profiter de mes vacances pour regarder 2-3 choses qui traînent, j'en parlerais sans doute sur mon poste de fin de saison.