Nekopara Vol. 1 & Vol. 0

Nekopara Vol1

Dev : NEKO WORKs
Edit : Sekai Project
Support : PC via Steam/DLsite
Genre : Visual Novel
Loc : Textes anglais/japonais/chinois, voix japonaises

Note : Vol.1 existe en 2 versions, la version « tout publique » sur Steam et la version adulte sur le site officiel (via DLsite).
Vol.0 est lui disponible uniquement sur Steam, à la base il s’agit d’un fandisc sortie un peu plus tard, sans aucun contenu adulte.

Graph : ++
Pour un jeu vendu en convention au Japon, il est vachement bien réalisé, lors des phases de dialogues les personnages sont animés en permanence et réagissent donc instantanément à chaque action (les fameux « ugoira », images animées en HTML5 sur Internet), ce qui donne un rendu bien meilleur que la plupart des VN même ceux qu’on retrouve sur console de salon.
Le jeu est aussi parsemé de CG qui sont fixe eux, à noter que certain sont légèrement censurée sur Steam.
S’il y a une version adulte, c’est qu’il y a des scènes de sexe, celles-ci sont sous la forme de CG animé, je ne suis pas un spécialiste de ce genre de jeu, mais il me semble que sous forme d’animation c’est assez rare, donc ça semble la aussi être de bonne qualité.
J’oublie le plus important, le chara design est réalisé par l’artiste « Sayori » du groupe NEKO WORKs, une spécialiste des neko, les deux personnages principaux étaient déjà connues et reconnues depuis longtemps grâce au talent de l’artiste, avant même que ça devienne une licence.

2015-01-03_00004

Gameplay : -
Il nya pas non plus de gameplay dans cette série, on se contente de suivre une histoire du début à la fin, sans aucun choix possible, malgré une interface de VN bien présente avec toutes les options possibles et imaginables. On notera toutefois des micros interactions possible hors jeu, comme le fait de pouvoir secouer l’écran si on joue en fenêtré pour faire rebondir les poitrines (on peut d’ailleurs régler la puissance des rebondissements dans les options xD).
Dans Vol.0 une petite option totalement inutile mais super fun est ajoutée, à tout moment (hors CG), un petit bouton en haut à droite de l’écran vous permet de mettre en pause les dialogues du jeu et remplace le curseur à l’écran par une main et vous pouvez caresser les têtes des neko pour les voir réagir.

20160522005724_1

Séance de caresse dans Vol.0 :3

Musiques : ++
Les thèmes musicaux du jeu sont eux aussi réussi et très entraînants. S’ajoute à ça un opening et un ending de très bonne qualité ainsi que le doublage du jeu fait par des professionnels, on n’a clairement pas l’impression d’être devant un titre indépendant.

2015-01-06_00001

Durée : -
C’est toujours aussi difficile de juger la durée de vie de ce genre de jeu, en tant que jeu c’est très court, mais en tant que lecture c’est plutôt raisonnable. Dans les faits, il faut environ 5 heures pour terminer les 8 chapitres de l’histoire de Vol.1 (compter au moins une heure ou deux de plus sur la version adulte), alors que Vol.0 se termine en une heure trente.

Histoire : ++
Nous suivons le quotidien de Kashou Minaduki, un jeune pâtissier qui décide de quitter la maison familiale pour ouvrir sa propre pâtisserie, mais il va rapidement être rejoint par 2 des 6 neko de sa petite sœur, Chocola et Vanilla qui refusent de vivre sans lui puisqu’elles le considèrent comme leur maître. On nous explique rapidement que les nekos sont récemment apparu de nulle part et commencent à s’intégrer à la société en tant que personne malgré qu’elles restent assez proches d’un chat normal. La où on pourrait s’attendre à un jeu un peu creux qui veut juste nous montrer des neko dans toutes les positions possibles, on va plutôt se retrouver avec une vrai petite histoire touchante et agréable à suivre. D’une part car très drôle (le jeu des doubleuses est excellent pour rendre crédible les neko) on ne peut s’empêcher de rire tout le long et de l’autre on a vraiment un côté sentimentale bien développé avec une relation entre les personnages qui va évoluer. Bien sûr on sait rapidement dans quels sens ça va aller, ce n’est pas pour autant que le sexe est au centre du jeu, même si c’est un sujet largement évoqué que ça soit dans la version soft ou adulte, les scènes du genre, sont bien amenées, bien justifiées, il y en a d’ailleurs très peu sur tout le jeu.
Pour Vol.0, le but est juste de nous montrer le quotidien des 6 neko de la famille sur une journée avant que Kashou ne déménage, c’est purement un concentré d’humour et de fan service.

20160520005732_1

Recommander pour :
Fan de neko
Fan de Visual Novel

Bon, pas besoin d’en écrire des tartines, ce jeu c’est un peu la réalisation du gros fantasme des neko, souvent présent dans les œuvres japonaises mais rarement réellement exploité à fond, du coup ça lui donne un côté un peu Saint Graal tant attendu. Si vous faites parti de ce genre de personne alors lancez-vous, rien que la version Steam vaut le détour et est régulièrement en promo. Si vous êtes curieux, je vous conseil de tester la démo, c’est le prologue, elle dure une petite heure et donne un très bon aperçu du jeu. Le Vol.2 est aussi maintenant disponible, cette fois ils ont mieux prévu le coup, dans tous les cas faut prendre le jeu sur Steam, mais vous pouvez ensuite acheter un patch sur le site officiel pour faire passé le jeu en version adulte.

20160522005507_1