Senran Kagura : Estival Versus

Senran Estival

Développeur : Tamsoft
Éditeur : Marvelous
Console : PS4/PS Vita
Genre : Beat'em All

Note : Attention, les screenshots de cet article ne sont pas fait pour être regarder en publique (bon au final ils sont plus soft que prévu).
Testé à partir de la version PS4.
Pour en savoir plus sur la série, rendez-vous sur mon vieux test import de Shinovi Versus (je rappel qu’il a été localisé depuis).

Graphismes : +
J’ai été surpris, malgré la modélisation un peu grossière des personnages, le jeu est plutôt propre et rend bien, limite beau. Une poignée de vidéo en animation sont présentes pour le début et la fin du jeu, le reste est toujours composé de dialogues façon VN avec les personnages en 3D qui bougent et des CG d’illustration. Il y a aussi des phases de narration avec texte et dialogues qui s’écrivent sur un fond. Mention spéciale pour le menu principal du mode histoire, alors que le choix des actions se déroule sur le bas de l’écran, 80% de l’image est prise par une caméra qui tourne autour du dernier groupe de personnage utilisé qui prend la pose en maillot de bain, les cheveux au vent et c’est juste géniale. Malgré les nombreuses mises à jour, le jeu possède toujours de nombreux bugs lors des batailles, comme des personnages alliés ou ennemis qui passent à travers le sol ou derrière des murs invisibles, même si en général on peut quand même s’en sortir.

SENRAN KAGURA ESTIVAL VERSUS_20160408224723

Gameplay : +
On retrouve le gameplay propre à la série, c'est-à-dire des combos classiques de beat’em all (coup normaux avec carré, charges avec triangle) mais avec plusieurs variantes par personnages. Chaque personnage a 3 styles de combat, le style de base qui permet de faire les enchaînements classiques et de cumuler des parchemins (équivalent d’une jauge de musou), vous pouvez ensuite utiliser un parchemin avec L1 pour passer en forme transformée, vos enchaînement changent et maintenant vous pouvez utiliser des techniques de ninja qui vous coûteront différent nombre de parchemin (L1+carré =1, L1+Triangle=2, L1+Rond=5 mais lvl12 requis). A la place de la version transformé vous avez aussi la possibilité de passer en mode « Frantic », c’est le fameux mode ou l’héroïne retire ses vêtements pour beaucoup augmenter son attaque au dépend de se défense. Chacune de ces « formes » possède sa propre barre de niveau, qui augmente indépendamment du niveau du personnage et octroie des bonus renforçant beaucoup l’intérêt de celle-ci.

SENRAN KAGURA ESTIVAL VERSUS_20160327173311

A bas niveau la plupart des personnages sont relativement inefficace, mais c’est là que ressort une partie du gameplay qui tranche avec la concurrence, les charges projettent les ennemis en l’air que vous pouvez ensuite poursuivre en appuyant sur rond, les combats prennent alors une dimension aérienne assez inédite en dehors de la série. Il s’agit simplement d’un enchaînement de poursuite, jusqu’à que l’adversaire se rétablisse ou qu’on atteigne la limite en le renvoyant au sol, si vous combos ne sont pas terrible alors projeter un ennemi en l’air vous facilitera sans doute la tâche. Vous avez aussi maintenant la possibilité de courir contre les murs et de charger un adversaire, c’est toujours sympa pour rester dans l’ambiance ninja.

SENRAN KAGURA ESTIVAL VERSUS_20160326223403

La grosse nouveauté du jeu, ce sont les « Creative Finish », en gros des finishers en fonction de votre emplacement sur le terrain, vous remarquerez régulièrement des éléments du décor qui sortent du lot avec à coté un petit panneau attention, si vous achevez un adversaire en était proche de cet endroit vous aurez alors droit à une petite animation où l’ennemi va perde l’intégralité de ses vêtements et se retrouver en fâcheuse posture avec cet objet, c’est totalement débile mais hilarant.

SENRAN KAGURA ESTIVAL VERSUS_20160329185757

En dehors des combats, le gros du contenu c’est de pillé le magasin pour pouvoir aller ensuite personnaliser les tenues des filles, c’est vachement sympa de pouvoir jouer à la poupée comme ça, car certaine ont vraiment des tenues moches de bases (le groupe d’Homura, même si c’est justifié dans l’histoire) où simplement améliorer en ajoutant des accessoires.

SENRAN KAGURA ESTIVAL VERSUS_20160328185435

Petite chose sympa à signaler, 2 personnages supplémentaires (Daidoji et Rin) on été inclus via des mises à jour, mais vous en avez aussi 4 autres disponibles en DLC (Ayame la vendeuse, Naraku et Kagura de Senran Kagura 2 Deep Crimson et Ayane de Dead or Alive), elles donnent pas mal envie et si vous comptez passer du temps sur le jeu, elles peuvent valoir le coup.

Musiques : +
Je ne vous cacherais pas que j’ai été déçu par l’OST, elle reprend bien les codes du genre et de la licence, c'est-à-dire des musiques bien rythmées tout en gardant des sonorités japonaises classiques, mais les pistes sont fades et ne se retiennent pas, elles illustrent bien les passages, mais c’est tout. Contrairement aux pistes de Shinovi Versus où dés les premières notes on reconnaissait directement les thèmes des personnages qui annonçaient vraiment un combat épique.

Durée : +
L’histoire principale vous occupera une vingtaine d’heure, ensuite il faut débloquer et terminer toutes les histoires personnelles des personnages, ce qui vous occupera à peu près autant. Malheureusement, les trophées se limitent à ça, ce qui en fait un platine très simple. Mais si vous voulez vous amuser à obtenir le meilleur score en mode hard partout et entraîner tous les personnages au maximum, alors vous en aurez pour des dizaines d’heures supplémentaires, à noter qu’il y a aussi des modes en lignes originaux.

Histoire : +
Alors que le speech de base colle bien à l’ambiance ecchi du jeu : les membres des 4 écoles de shinobis se retrouvent téléportées sur une île balnéaire désertée ou elles vont devoir participer à un mystérieux festival. Avant même que cela soit mis en place, on assiste à des événements à la thématique étonnamment sérieuse, puisqu’on voit Ryobi et Ryona empêcher un rituel pour envoyer dans l’au delà l’esprit de leur défunte grande-sœur, le thème de la perte d’un être chère sera ainsi repris tout le long du scénario. Par la suite une ambiance plus légère s’installera, carrément déjanté par moment, le jeu ne manquera pas de vous rendre hilare tellement certain passage sont débiles. Toutefois certain problèmes sérieux soulevés sur la fin du jeu, ne sont pas réellement résolus, il y a donc de grande chance de voir un jour une suite de cette partie de l’histoire.

SENRAN KAGURA ESTIVAL VERSUS_20160408222923

A la question, faut-il avoir joué aux jeux précédents pour profiter du jeu, la réponse est non, car il est suffisamment fun en lui-même et on apprend rapidement à connaître les équipes. Mais avoir une base concernant les personnages est quand même mieux, joué à Shinovi Versus est conseillé (bientôt disponible sur Steam), mais au pire regarder l’anime pour avoir le point de départ est déjà bien. A noter qu’une OAV se déroulant avant l’histoire du jeu existe et est trouvable en fansub, c’est toujours un plus, surtout que certaines missions bonus y font directement référence.

SENRAN KAGURA ESTIVAL VERSUS_20160408224606

Recommandé pour :
Fan de petit Beat'em All
Fan d'ecchi

Voilà pour ce Senran Kagura Estival Versus, en résumé un bon petit jeu qui sait surprendre en bien sur pas mal de point et qui est terriblement fun à jouer. Le seul soucis que je lui trouve personnellement c’est le manque d’ambition de son trophée platine qui m’empêche de pousser l’expérience plus loin, alors que concrètement j’aurais eu ce jeu il y a 10 ans, à l’époque ou les trophées n’existaient et que j’avais que 2 ou 3 jeux par an, j’y aurais passé des dizaines voir centaines d’heure à perfectionner tous les personnages et stages. Dans tous les cas ce fut sympa, j’attends impatiemment une éventuelle suite, qui a mon avis pourrait lorgner sur un style de jeu un peu différent (vous comprendrez en voyant l’histoire). Je pense que c’est évident après tout ce que j’ai dit et les divers screens mais je le reprécise quand même, c’est un jeu à éviter si vous avez autour de vous un publique non averti car le fan service est permanent et pourrais facilement être très mal interpréter par des personnes qui n’en ont pas l’habitude (comme lors des scènes de transformations où elles font apparaître un parchemin de nul part souvent placer à des endroits « stratégiques »).

SENRAN KAGURA ESTIVAL VERSUS_20160408222310