The Legend of Heroes – Trails of Cold Steel

the-legend-of-heroes-trails-of-cold-steel-419403

Dev : Falcom
Edit : Xseed Games (distribué par NISA en Europe)
Support : PS3/Vita
Loc : Textes anglais, Voix anglaises

Notes : Testé à partir de la version Vita.
Le doublage anglais est très bon, d’ailleurs le doubleur de Rean, le héros, est venu discuter avec les joueurs sur GameFaqs, c’est un sujet très intéressant à lire.
Concernant la série, pour résumer facilement les choses, les épisodes récents sont divisés en arc, chaque arc se concentre sur un des Royaumes que compose l’univers de la série, par exemple Trails of Cold Steel se déroule en Erebonia au centre, alors que Trails in the Sky se déroule à Liber au sud. Chaque arc peut donc être joué indépendamment pour son scénario, qui lui s’intègre dans une plus grande fresque via des personnages et des références temporelles communes entre les divers épisodes.

Graph : +
Si vous avez joué à « Ys : Memories of Celceta », vous reconnaîtrez facilement le style graphique de Falcom, mais la réalisation est clairement meilleur, heureusement. Bien que leur moteur graphique ne soit pas à la hauteur de la génération HD, avec ses textures basses résolutions, le jeu passe plutôt bien (en tout cas sur Vita) car il est très détaillé et les animations sont plutôt correctes.

1453811348-7600-capture-d-ecran

Gameplay : ++
Le système de combat est plutôt classique, mais terriblement efficace, il s’agit d’un tour par tour normal, le déroulement étant défini selon la vitesse des personnages et la valeur d’attente de leurs actions. Là ou ça devient intéressant, c’est que les personnages ne sont pas statiques, ils se déplaceront sur la zone de combat automatique en fonction des actions et de leur caractéristique de mouvement, par exemple, pour une attaque physique ils iront au corps à corps alors que pour une magie ils resteront sur place, c’est donc une donnée à prendre en compte pour le choix des actions à effectuer pour éviter d’éventuels coups groupés de la part des ennemis. Les actions de combats sont les suivantes : attaque normal, crafts (les skills propre au personnage), arts (les « magies »), objets, fuite, déplacement (pour se placer comme on veut sur la zone, mais prend un tour), pas d’option de défense malheureusement ça aurait été pratique pour passer des tours parfois.

1453811383-1192-capture-d-ecran

Les personnages ont 2 jauges pour ces actions, les EP qui servent pour les Arts, ce sont des magies offensives/défensives ou de soin qui prennent du temps à lancer, les EP ne se rechargent qu’avec des objets ou du repos, donc il vaut mieux les utiliser consciencieusement. A l’inverse, les CP qui servent pour les crafts, remonte doucement à chaque fois que vous infligez ou recevez des dégâts ce qui permet d’utiliser ces compétences plus régulièrement et donc de rendre chaque personnages plus ou moins utile et unique en fonction des crafts qu’il possède. Une attaque ultime existe, nommé S-Craft, il utilise donc la jauge de CP pour être lancé, il la consomme entièrement, mais il faut un minimum de 100 CP pour pouvoir être lancé (la jauge est fixé à 200 CP), mais ce n’est pas tout, car cette attaque peut aussi être lancé à tout moment pendant le tour d’un autre personnage ami ou ennemi grâce au système de S-Break, des que vous avez au moins 100 CP, votre personnage peut s’accaparer le tour d’un autre pour lancer son attaque ultime, pour cela il suffit d’appuyer sur triangle et de choisir le personnage disponible pour lancer l’attaque, cette option est très utile pour terrasser un boss que vous aurez préalablement assommé par exemple. Régulièrement des bonus sont attribués aux personnages en combats, comme guérison de 10/50% des HP/EP/CP, ces bonus s’affichent à l’avance sur le déroulement du combat, prévoir ces actions en fonction et empêcher les ennemis de récupérer de la vie peut être une bonne idée (ce système a été allégrement pompé dans Omega Quintet sur PS4).

1453811372-533-capture-d-ecran

Les armes de chaque personnage infligent certain type de dégât (slash, pierce, thrust, blunt) qui correspondent aux faiblesses ennemies pour infliger plus de dommage. Vos personnages peuvent être liés pour se soutenir mutuellement, c’est justement en frappant une faiblesse ennemi ou lors d’un coup critique que les soutiens s’enclencheront, appuyez sur croix quand le jeu l’indique et votre allié viendra frapper gratuitement l’ennemi. Chaque soutient effectué rapporte un point de soutient, lorsque que vous en aurez économisé 3 ou 5 vous pourrez lancer une grosse attaque de soutient (selon votre avancement dans l’histoire), d’autres actions de soutient automatiques sont possibles, mais cela dépendre du niveau d’amitié entre les 2 personnages.

1453811379-7605-capture-d-ecran

Au niveau de l’équipement, les armes, armures et accessoires c’est du classique, c’est au niveau de l’Arcus que c’est intéressant. L’Arcus est une sorte de téléphone portable/outil technologique qui permet aux personnages d’être lier entre eux pendant les combats (justifier dans l’histoire), grâce aux quartz et gemmes équipés à l’intérieur. Les quartzs sont des pierres très rares, c’est elles qui donnent l’orientation des statistiques de l’Arcus du personnage, par exemple le héros en a un orienté sur les bonus d’attaque et la récupération des CP. Les gemmes quand à elles sont de petites pierres précieuses qui permettent d’utiliser des Arts ou qui donnent des bonus de statistiques/d’altération d’état, cela rappel effectivement le système de Matéria de FF7, mais bien moins approfondie, pas de bonus de combinaison par exemple. Les altérations d’état de manière général ne sont pas à négliger, déjà car il y en a une grande variété mais surtout parce que les ennemis seront régulièrement en groupe allant jusqu’à 8 et pouvoir en neutraliser plusieurs pendant quelque tour avec une altération peut être très utile, même pour les boss ça peut servir, même si l’effet ne durera qu’un tour.

1453811277-3464-capture-d-ecran

En dehors des combats, le gros du jeu consiste à aller d’un endroit à l’autre et de parler aux gens soit pour faire avancer l’histoire, soit pour faire des quêtes, quelques mini-jeux par moment, possibilité de faire de la pêche, de cuisiner, de lire des livres (oui oui). Le jeu étant plutôt linéaire, vous ne pouvez rarement vous écartez du chemin pour faire ce que vous voulez, encore moins revenir en arrière, mais cela dit, vous pouvez toujours prendre votre temps à tout moment, bien qu’il y ait un calendrier, celui-ci n’avance que lors d’événement faisant partie du scénario, donc si vous avez besoin vous pouvez dormir à l’auberge sans vous inquiétez de manquer quelque chose. Le rythme du jeu est effectivement assez lent, mais mis dans son contexte c’est tout à fait normal, chaque mois se déroule de la même manière, donc quand on a compris le cheminement type d’un chapitre, on sait très bien à quel moment les phases d’actions vont avoir lieu donc à vous de planifier vos cessions de jeu en fonction.

Musique : ++
Elles sont de très bonne qualité, plus variés et calmes que sur Ys, mais illustrent parfaitement chaque situations. Les thèmes de combat sont très énergiques et mémorables, alors que ceux d’exploration sont plus doux et agréables pour nous motiver à nous promener partout.

Durée : ++
Le jeu est fait pour qu’on prenne son temps en explorant chaque zone à fond et à parler à tout le monde des qu’on en a l’occasion, donc selon votre manière de faire cela, la durée de vie du jeu peut être grandement impacter. Etant de toute manière un jeu lourd en scénario, il est très long à terminer, il est souvent donné autour de 60/70 heures de jeu, il m’en a fallu 85 personnellement sans guide. Jouer avec un guide à sa première partie est du gâchis à mon avis, car on ne profite pas du tout de l’ambiance du jeu, mais il serait aussi dommage de ne pas tout voir ce que le jeu a à proposer, donc un NG+ avec un guide semble être plus au moins obligatoire pour bien en profiter. Si vous êtes chasseur de trophées, c’est de toute façon le cheminement conseillé, sachez toutefois qu’on peut accélérer les scènes d’histoire en restant appuyer sur rond, ce qui vous économisera pas mal de temps, vous en aurez sans doute pour une trentaine d’heures à compléter un NG+, ce qui fait pas loin de 120 heures de jeu pour du 100%.

Histoire : ++
Nous suivons l’histoire de la classe VII, nouvellement formée dans l’académie militaire Thors, alors que jusqu’à maintenant les nobles et gens du peuple étaient séparés dans des classes différentes, la classe 7 contient des enfants des tous les horizons, ils vont ainsi suivre un cursus un peu différent qui va les amener tous les mois à faire des études sur le terrain pour être confronter aux difficultés de la société actuelle ou les nobles et les réformistes s’affrontent politiquement. Dans cette classe, nous suivons le point de vue de Rean, qui ressemble d’avantage à un personnage principal d’un animé scolaire que d’un héros de JRPG, cheveux en bataille le type de gars cool et décontracté qui veut être tranquille sans trop évoquer son passé, mais tout lui tombe dessus, pour ne pas faciliter son quotidien. Le reste de la classe est composé de 8 autres élèves aux bases aussi classiques (la présidente de classe à lunette, le fils de noble, l’étranger grand et calme, la fille qui dort sur des bancs etc…) mais chacun possède sa propre personnalité et a une histoire à explorer, tous sont attachants et on peut même se retrouver un peu en eux. Nous allons donc suivre leurs aventures sur 7 mois, comment leurs relations vont se construire, souvent difficilement pour certain, en apprendre plus sur chacun et coopérer pour atteindre les objectifs des études, c’est lors de chaque sorties sur le terrain que les choses vont vraiment progresser et que nous allons voir à quoi est confronté leur monde actuel et bien sûr à chaque fois les événements vont atteindre des mesures disproportionnées, l’entente et la paix entre les divers parties étant bien fragile dans cet univers. Beaucoup de thématique sérieuses sont abordées, politique interne, diplomatie, développement technologique et militaire, espionnage, terrorisme etc…
D’un côté nous avons donc la partie étudiante de l’histoire, qui est plutôt tranquille et agréable, bien qu’un peu prévisible, par moment on devine même où vont nous mener certain dialogue quand on a l’habitude. Et de l’autre la partie sérieuse, qui offre son lot de péripétie de plus en plus complexe au fil de l’histoire. Tout ça nous mène vers un final complètement fou suite à un enchaînement de retournement de situation et nous laisse sur un cliffhanger pire que dans un épisode de shonen hebdomadaire, vivement la suite !

1453811378-7677-capture-d-ecran

Recommandé pour :
Fan de JRPG (quelques inspirations : FF8, FF7, Valkyria Chronicle, Persona, Xenosaga etc…)
Fan de scénario scolaire
Fan de tour par tour

2016-03-24-203234

"Haaaaaaaaaa, la suite, vite !"

J’attendais ce jeu depuis son annonce au Japon en 2012, j’avais un peu perdu espoir de le voir un jour arriver chez nous, l’attente fut longue mais elle en valait la peine. C’est simple, je n’ai aucun jeu de la génération PS3/4 avec lequel le comparer en tant que tour par tour classique à part le portage de FFX. Certes il n’est pas parfait, certaines mécaniques de gameplay ne sont pas assez approfondies, son côté linéaire et ses graphismes pas vraiment au top, mais ça rejoint le point précédent, dans le sens ou le jeu me fait pensé beaucoup pensé a un très bon RPG de l’ère PS2 qui aurait été mis en HD (essayez de ne pas prendre ça péjorativement). Dans tous les cas, c’est un titre de je recommande fortement à tout le monde, dommage qu’il sorte aussi tard, mais rallumer votre PS3 pour y jouer ou le prendre sur Vita si vous en avez une, serait vraiment une très bonne idée. Je ne regrette pas chaque seconde et chaque centime investi sur ce jeu, maintenant j’attends impatiemment sa suite, rien que pour le scénario histoire de savoir ce qui se passe après la fin, mais soit disant qu’il corrige pas mal de défaut du premier en étant moins linéaire et avec un post-game cette fois (et encore plus de personnages jouables).

 

(Screens tirés de la version Vita, crédit à JV.com, sauf le dernier bien sûr :D)