Bientôt la fin de l'année, avant de regarder vers l'avenir et toutes les futurs sorties qui nous attendent, jetons un coup d'œil en arrière pour voir ce qu'il c'est passé cette année niveau JRPG. Toutefois, contrairement à l'année dernière on n'a pas eu beaucoup de jeu cette année, personnellement j'en ai finis plein, mais beaucoup de titre de l'année dernière et des jeux Koei, donc le choix des récompenses est assez limité.

 

Meilleurs Graphismes : Dragon Quest Heroes : Le Crépuscule de l'Arbre du Monde

DQH

Cette année est un peu particulière dans cette catégorie car c'est l'arrivé des JRPG sur PS4, comme le veut un peu cette génération, la plupart sont des portages et ça se ressent sur leur qualité. C'est un peu ce qu'on craignait avec Dragon Quest Heroes, vu qu'au Japon le jeu est aussi disponible sur PS3, on s'attendait donc à un jeu tiré par le bas à cause de la génération précédente, mais ce fut une excellente surprise de voir que ce n'était pas du tout le cas. Le jeu est donc très beau techniquement, mais ce n'est pas tout, puisque toute la direction artistique est elle aussi très réussi, tous les décors, l'interface et bien sûr le chara design de Toriyama renvois un esprit Dragon Quest/RPG old school qui fait vraiment plaisir à voir. A l'heure actuelle, clairement aucun jeu ne lui arrive à la cheville dans cette catégorie.

 

Meilleur Gameplay : Atelier Shallie : Alchemists of the Dusk Sea

Atelier-Shallie-Alchemists-of-the-Dusk-Sea_2014_11-07-14_033

Difficile de départager cette catégorie quand il y a un Digsaea dans les sorties de l'année, mais je pense qu'il est plus intéressant de récompenser le bon vieux tour par tour de la série des Atelier. Cet épisode à en plus l'audace de nous proposer une expérience sans limite de temps, certes ça dénature un peu la série, mais chaque habitué avait toujours secrètement espérer pouvoir un jour jouer comme ça.

 

Meilleure OST : Omega Quintet

Omega Quintet cover

Peut être pas du goût de tout le monde, mais quand un scénario est à base de chanteuses/idoles ça amène toujours un lot de chansons assez sympathique, bien sûr il faut apprécier l'ambiance Jpop qui en découle, mais personnellement je trouve vraiment ces chansons très réussies et toujours aussi plaisante à écouter. Mais ce n'est pas tout, puisque le reste de BGM est composé par Kenji Kaneko, qui a travaillé sur la plupart des jeux Compile Heart, alors que ces derniers temps on le retrouvait surtout sur les Neptunia, ici il est revenu à ses inspiration précédente, comme la série des Agarest, ce qui donne des thèmes de boss vraiment épique et ça c'est génial.

 

Meilleur Scénario : Tales of Zestiria

ToZ

Le choix fut très difficile, car au final la plupart des jeux de l'année étaient bon mais sans plus niveau scénario, surtout que vous allez me dire "mais tu ne l'a pas encore fini !". Certes, je ne connais pas encore le fin mot de l'histoire, mais malgré ses grandes lignes assez classique limite retour au source (un élu, des temples, des esprits etc...), j'ai vu assez de scènes marquantes avec des choix assez surprenant par moment et puis les divers débats notamment autour de Rose et Alisha ont fait couler suffisamment d'encre sur le web pour se dire, qu'un scénario qui fait autant réagir n'est pas mauvais mais original.

 

Prix de la Localisation : Disgaea 5 : Alliance of Vengeance

D5

Au risque de m'attirer les foudres du grand publique, je n'aime pas la plupart des localisations françaises, même si je reconnais la qualité du travail effectué, il y a souvent un écart trop important avec les textes orignaux en japonais, en général c'est surtout qu'on réadapte le texte français à partir des textes anglais qui ont déjà subit une retouche, du coup on perd le sens original, soit en minimisant les propos soit en rajoutant des choses inutiles, exemple dans Tales of Zestiria, au début du jeu on voit un gamin voleur se faire faire la moral par un vieux mais il se barre en criant "shine !" littéralement "crève !" alors que la traduction donne "tu pue le pet !"... La plupart des gens qui sont pour les trad fr sont aussi ceux qui sont contre la censure, alors que les traductions françaises sont une forme de censure, puisque les textes sont bizarrement toujours politiquement correctes en français, donc il serait temps d'arrêter de se plaindre quand un jeu n'est pas traduit (au moins en anglais on perd les insultes et jurons). Bref, revenons à Disgaea 5, pourquoi ce choix ? Car la traduction française est assez proche des textes originaux japonais mais qu'aussi de gros efforts d'incrustation de texte français sur les décors, CG et icônes du jeu on été fait et ça ce n'est pas tout le monde qui se le permet, donc merci beaucoup NISA pour leur travail.

 

Prix du Retardataire : Tears to Tiara II : Heir of The Overlord

Tears to Tiara II

"Mais il est de l'année dernière !" Oui c'est le but de cette récompense, le jeu étant sortit en novembre l'année dernière, je n'avais pas eu le temps d'y jouer pour mon Palmarès 2014, alors que bon sang il est génial ! Il aurait facilement pu remporter plusieurs récompenses, excellent scénario puisqu'à base de VN et m'aura fait lâcher quelques larmes, très bon gameplay de TRPG classique et OST des plus sympathiques. C'est franchement une des meilleures expériences Tactical que j'ai pu vivre ce sentiment de "Bordel comment voulez-vous que je gagne une bataille pareil !" et qu'une heure après on arrive enfin à l'écran de victoire tout en sueur est vraiment unique.

 

Platine le plus Facile : The Awakened Fate Ultimatum

Awakened Fate

En général, deux types de jeu se trouve dans cette catégorie, les petits jeux sympa comme Battle Princess l'année dernière et les mauvais jeux, celui-ci fait partie de la deuxième catégorie donc nous en reparlerons plus bas. L'histoire se torche en 25 heures, si vous êtes motivé vous pouvez doublez en NG+ pour voir toutes les scènes et le côté random fera poussé la collectionnite dans la soixantaine d'heure, qu'on aurait franchement aimé passer sur un autre jeu.

 

Platine le plus Difficile : Disgaea 5 : Alliance of Vengeance

D5

Disgaea=durée de vie de folie, donc forcément la victoire est facile ici, même si au niveau des trophées ça reste quand même raisonnable, il m'aura fallu 160 heures pour arriver au platine, mais je pense que c'est faisable en moins de temps que ça, mais ça dépend de comment vous voulez profiter du jeu. Après vous pourrez y passer des centaines d'heures si vous voulez faire une équipe ultime et battre Baal par exemple.

 

Fail de l'année : The Awakened Fate Ultimatum

Awakened Fate

C'est difficile de décrire comment ce jeu à massacrer une nouvelle licence qui aurait pu être le deuxième Disgaea de NIS. Mais la principale cause de ce massacre vient des joueurs, qui n'ont pas su reconnaître les qualités de The Guided Fate Paradox sortit fin 2013 sur PS3, même moi j'avoue l'avoir sous estimer avec du recule car beaucoup de chose qui nous paraissait normales et acquises ont été retiré sur Awakened Fate et du coup on se rend compte que Guided Fate était vraiment réussi. Pour faire simple, on est passé d'un Rogue-like abouti, varié, avec de beaux sprites 2D et un énorme contenu à un Visual Novel avec des phases de donjon Rogue-like entre deux textes en 3D toute moche et simplistes et un contenu et une difficulté inexistante. Seul le scénario sauve un peu le titre grâce à ses personnages, le système de choix et le côté vraiment sombre, c'est pour ça qu'il vaut mieux le considérer comme un VN plutôt que de se souvenir que c'est la suite d'un très bon jeu.

 

Et voilà pour mes jeux de consoles de salon de l'année, les fans de Nintendo pesteront sans doute sur l'absence d'un certain XCX, mais je ne peux pas tester un jeu sur une console que je n'ai pas (et qui ne m'intéresse pas plus que ça). Comme l'année dernière je vais vous proposez ensuite un petit résumé des jeux Vita de l'année.

Hyperdimension Neptunia Re;Birth2 Sisters Generation

NepRE2

Quel plaisir de retrouver Nepgear et les autres Sisters en tant personnage principal d'un Neptunia, mk2 étant sans doute mon épisode favoris, celui-ci m'a permis de revivre ça. Avec en plus le gameplay repris de Victory donc totalement maîtrisé et un nouveau mini jeu qui vous demandera un peu de patience. Au niveau scénario Gust et Nisa ont été remplacé par Red et Broccoli, ça ne change pas grand chose et une nouvelle fin fait son apparition pour essayer de nous guérir du traumatisme de l'épée maudite...

Criminal Girls : Invite Only

criminal girls

Le premier JRPG PEGI18 xD. Malgré les nombreux débats autour de la pseudo censure du jeu, il n'en reste pas moins un petit jeu sympathique avec une pointe d'originalité via son ses commandes aléatoires. Et bien sûr il propose son lot de mini-jeu ecchi, puisque c'est un peu tout l'intérêt du titre, ça reste quand même une expérience que je recommande facilement.

Hyperdevotion Noire : Goddess Black Heart

Hyperdev Noire

Un petit Tactical RPG sur Vita dans l'ambiance Neptunia, ça ne se refuse pas. Même si le gameplay n'est pas parfait et qu'il manque cruellement de contenu Post-Game, il faut avouer que de se battre avec des personnages représentant ses séries favorites est vraiment génial. Et bien sûr avoir Noire-sama comme héroïne principale était le rêve de nombreux joueurs donc rien que pour ça, le jeu vaut le détour.

Moe Chronicle

Moe Chronicle AS

Vous avez toujours rêvé de peloter des lolis neko ? Alors Sony Asia à penser à vous en traduisant en anglais Moe Chronicle, il faut passer par la case import pour l'avoir, mais ça vaut largement le coup. Du fun, du moe, des mini-jeux ecchi, un gameplay simple et efficace, que demander de plus ? Ah si, la date de sorti du prochain en version Asia anglaise.

Hyperdimension Neptunia Re;Birth3 V Generation

RB3

Troisième Neptunia de l'article (et quatrième de l'année avec Nep U), cette fois c'est Victory qui passe par la case remake. Alors qu'on aurait pu croire à un travail minimaliste, toute l'interface a été repensée pour être plus moderne et plus dans l'esrprit portable. Quelques scènes bonus ont été rajoutées à l'histoire, pas forcément très utile contrairement à ce qu'on pensait, mais vu que les DLC sont gratuit vous aurez le choix parmi une vingtaine de personnage pour faire votre équipe de rêve.

Dungeon Travelers 2 : The Royal Library & The Monster Seal

DT2

Vous aimez le challenge ? Vous serez servi avec ce dungeon-crawler assez exigeant, la difficulté place la barre assez haute dés le début, mais vous pourrez maîtriser le système assez facilement, il faudra juste faire attention aux choix d'évolution de vos personnages, mais le jeu est sympa et prévoit des options au cas vous auriez fait de mauvais choix. Mais en plus de ça, le jeu à un petit côté ecchi pas négligeable, puisque la plupart des scènes et combat finiront sur un CG bien ecchi et les monstres du jeu sont des monster-girls courtement vêtue. Je vous recommande fortement de tester la démo du jeu qui est disponible sur le PS Store pour vous faire votre propre avis sur le jeu.

 

Et voilà pour le Palmarès des JRPG 2015, comme je disais plus haut, il n'y a pas eu tant de jeu que ça de tester, mais c'est normal puisque c'est une année de transition entre deux générations, la PS3 commençant à se faire de plus en plus discrète, je pense que l'année prochaine on aura sans doute aucun de ses jeux dans le top (quoi que, Trails of Cold Steel...).