Moe Chronicle/Moero Chronicle

Moe Chronicle AS

Développeur : Idea Factory, Compile Heart
Éditeur : Sony Asia
Console : PS Vita
Genre : RPG (Dungon Crawler à la première personne)
Date de sortie : 15 mai 2014 (Japon), 5 mai 2015 (Asia)

A propos du jeu : Le jeu fait partie de la série Genkai Tokki, tout comme Monster Monpiece et le futur Moe Crystal. Il n'a aucun lien direct avec Monster Monpiece et ne partage même pas son univers, par contre Moe Crystal sera une suite directe, reprenant toutes les filles de celui-ci.
La version testée ici, est la version Asia, c'est à dire celle destinée aux pays asiatiques hors Japon (Hong Kong etc...), sa particularité c'est qu'elle possède des sous titres chinois mais aussi anglais tout en gardant le doublage japonais. Comme on peut s'en douter, la traduction n'est pas aussi parfaite que celle d'un éditeur américain, mais elle reste clairement plus qu'acceptable pour tous les non anglophones.

gfs_572944_1_1

Graphismes : +
On se promène donc dans des donjons à la première personne, le jeu est comparable à Demon Gaze, ni plus beau ni plus moche, mais on remarque tout de suite que les textures des décors ont beaucoup plus de relief et empiète parfois sur le chemin principal sans que ça soit un gêne, mais on se rend compte rapidement aussi qu’elles ne sont pas non plus de très grand qualité et pixélisent pas mal. Le reste du jeu est composé d’artworks et de dialogues façon Visual Novel, la par contre les dessins sont irréprochables, les personnages ne sont pas animés sauf au niveau du visage, les lèvres et les yeux bougent par fois ça rend bien et d’autres fois non.
Deux mots sur le chara-design, il est réalisé par Katsuyuki Hirano qu’on connaît entre autre pour la série des Agarest, les filles sont toutes très réussies et bien kawaii, mais les fans des vraies filles-monstres risquent d’être un peu déçus car contrairement à Monpiece elles ont toutes un physique très humain (la base du corps est vraiment l’humain et non pas le monstre), certaine n’ont même aucun attribut physique particulier.

Gameplay : +
Le gameplay en soit est très très basique, les combats se déroule au tour par tour en fonction des statistiques d’agilité, vous contrôlez 5 filles et le héros en soutien. Les filles ont les commandes classiques : attaque de base, skill, défense et « charm » (j’explique juste après). Le héros lui ne se bat pas directement, il est en arrière comme soutien, il a les commandes suivantes : stock, release, objet, attendre, fuite. Stock et charm ont pour but de faire monter la jauge d’excitation du héros, qu’il pourra ensuite relâcher (release) sur une des filles pour lui donner un boost de stats le temps d’une action. Cette jauge d’excitation est un pourcentage qui augmente par palier, mais plus vous la faite augmenter plus vous avez de chance que le héros perde le contrôle et relâche tout ça dans le vent (arrêtez de vous imaginer des doubles sens c’est déjà assez compliqué à expliquer xD), la jauge passe alors à 100% en mode « calm », pendant cet état le héros ne peut plus agir, donc il faut bien faire attention à ce qu’on fait, puisque par exemple le héros est le seul personnage à pouvoir utiliser des objets. Les ennemis comme la alliés ont chacun une force et une faiblesse élémentaire réparti en 4 éléments (Feu vs Vent / Eau vs Terre), en touchant plusieurs fois de suite une faiblesse ennemi vous réaliserez un combo d’aura qui augmentera la puissance de vos coups, chaque faiblesse utilisée énervera aussi la mascotte qui finira par frapper les ennemis, le coup en soit n’est pas très utile et puissant mais l’état de la mascotte peut être utile pour activer certaine compétences passive des alliées.

gfs_572944_2_5

Venons-en au combat de boss, où plutôt les combats contre les filles-monstres que nous n’avons pas encore recruté. Elles peuvent parfois être accompagné de petits ennemis classique, mais c’est qu’il faut surtout remarquer c’est qu’en plus de leur jauge de vie global, vous pouvez attaquer divers morceaux de leurs vêtements, ceux-ci voleront en morceau une fois à zéro HP. Alors qu’elle est l’utilité à part montrer la couleur de leur pantsu ? Hé bien excité, non pas le héros mais la mascotte (où le joueur aussi), car le seul moyen de réussir ces combats c’est de remplir une petite jauge de cœur à côté de la mascotte, à ce moment là le combat s’arrêtera peut importe la vie restante à la fille. Pour remplir cette jauge, il faut soit détruire les vêtements soit attaquer la jauge de vie normal de la fille, mais le plus simple et sur reste de la déshabillé entièrement. Parfois les habits seront intouchables, dans ce cas il faudra attaquer sa vie jusqu'à qu’elle soit assommée (« knock down ») pour pouvoir les attaquer à leur tour, réduire ses HP à zéro la fera s’enfuir, vous gagnerez de l’expérience, mais elle ne sera pas recruter. Une fois la jauge de la mascotte remplie, le combat s’arrête, concrétisé par une pluie de pièce qui s’abat sur la fille et la paralyse (j’ai du mal à saisir la symbolique xD), c’est alors que va démarrer la phase que tout le monde attend, la séance de pelotage de Vita ! Pendant 60 secondes (un bonus de temps est accordé si vous n’avez pas détruit tous les vêtements « gentlemen »), vous allez devoir tenir la Vita verticalement, et parcourir le corps de la fille avec le joystick droit (en bas du coup) et allègrement toucher l’écran de la console pour trouver les zones à masser, un conseil, plus vous utilisez de doigt, plus vous trouverez rapidement et serez efficace (qu’est-ce que vous me faites écrire xD). Si vous transitez rapidement d’une zone à une autre vous pourrez déclencher un « Nude flash Mode », la fille se retrouvera entièrement nue un court instant (quand même cachée par des cœurs) et vous devrez alors frottez énergétiquement l’écran tactile mais aussi le touchpad arrière de la console (il y une blague à faire la, mais je vous laisse imaginer le mouvement plutôt) pour gagner un bonus de remplissage de la jauge de réussite. Si vous réussissez alors elle vous rejoindra, sinon, il faudra tout recommencer à zéro le combat !

gfs_572944_2_10

L’un des points les plus important du jeu est la composition de votre équipe, il y a 50 filles à recruter, mais vous pouvez en emmenez que 5 avec vous, il faut donc bien choisir lesquels vous voulez en fonction de leurs éléments et leur skills, mais pas seulement. Chaque fille possède un ou deux « moe trait » qui corresponde à leur personnalité ou leur physique (« Sadistic », « Animal ears », « Cute butt »…), ces traits donnent des bonus au personnage ou à l’équipe en fonction de diverses choses, mais le plus souvent par rapport aux traits des autres personnages donc il faut bien choisir ceux qui vont bien ensemble, par exemple « Animal ears » et « Tiny tits » donne un effet de regen en fin de combat.

gfs_572944_2_9

Mais parfois, les personnages que vous voulez ne sont pas terrible niveau statistiques ou compétences, pas de problème puisque chaque fille possède 4 « set up » différent, plus communément appeler « Job Pantsu »… Puisque ce sont aussi leurs tenues, la première étant la tenue de base habillée et les trois suivantes des versions en sous vêtement uniquement, qu’il faudra chercher de manière acharné dans les donjons. En changeant la tenue vous changez donc complètement les stats de bases et les skills de la fille, bien qu’il faudra d’abords apprendre ces derniers avec de l’expérience (les skills ne sont pas cumulable d’une tenue à l’autre), vous ainsi orienter un personnage plus attaque ou magie en général selon vos préférences.

En dehors des donjons, vous avez accès à la ville principale où se trouve un magasin mais surtout l’auberge, dans celle-ci vous pouvez principalement interagir avec les filles que vous avez recrutées, consulter l’encyclopédie, modifier votre équipe et obtenir des indices sur l’emplacement de certain événement. Chaque fille se trouve dans une chambre, plusieurs choix sont disponible lorsque vous en visitez une, Parler s’il y a un événement, Donner un cadeau, Masser pour augmenter l’amitié en utilisé les Rub Points cumuler au fil des combats, Faire un pacte avec un monstre (parfois les ennemis vaincu vous rejoignent, en les assignant à une fille elle est gagne divers bonus ou il inflige des dégâts supplémentaires), Changer de Job pantsu, Faire un œuf… Ok, j’explique cette dernière option, certain objets ramassés servent uniquement pour cette option, en demandant à une fille de travailler avec un monstre de votre réserve, vous obtiendrez un objet plus au moins aléatoire (équipement ou consommable) dans un œuf, mais vous l’obtenez tout de suite quand même, c’est avec cette option que vous obtiendrez des matériaux pour améliorer les chambres des filles, ce qui leur permet de gagner plus d’expérience sans participer aux combats. Vous l’aurez compris les filles ont un niveau d’amitié, qui augmente au fil des événements, mais surtout en participant aux combats et avec les cadeaux que vous leur donnée, remplir la première étoile d’amitié vous débloquera l’option pour changer les tenues.

gfs_572944_2_1

De manière général le jeu est assez facile, je l’ai attaqué directement en mode hard, je n’ai eu aucun problème, il faut juste faire attention à certaines filles qui ont une icône violette au lieu de rose, qui signifie qu’elles sont plus fortes, au tout début du jeu ça peut être fatale, mais par la suite avec une bonne préparation, ça passe. Toutefois il ne faut pas hésiter à passer en mode Expert, surtout lorsque vous farmez les niveaux déjà terminés car les gains sont vraiment meilleurs, de plus le jeu intègre un mode automatique où vos personnages enchaînent les attaques normales sans rien demander, couplé avec la touche de skip, les combats sont vite débarrassés. Si vous essayez de tout trouver il vous faudra passer beaucoup de temps à fouiller tous les donjons, mais ce n’est pas perdu, car le post game est constitué de gros pique de difficulté entre 5 et 10 niveau par donjon, du coup ce n’est pas plus mal de cumuler de l’expérience.

Musique : +
L’OST est plutôt sympa, dans le style de Monster Monpiece, mais avec des pistes moins mémorables, dommage, cela dit elles collent bien à l’ambiance quand même.
Au niveau du casting des doubleuses, peu de voix connues, à part Lilia, l’héroïne qui a la même doubleuse qu’Escha (Atelier), le reste viennent principalement d’Idolm@ster ou d’eroge.

Durée : ++
Il faut environ une trentaine d’heure pour terminer l’histoire, selon le temps que vous passez à revenir fouiller en arrière. Rajoutez-en une dizaine ou une vingtaine pour terminer le post-game et ainsi obtenir la true end. Et autant pour tout compléter, soit environ 75 heures pour obtenir le trophée platine.

Histoire : +
Difficile de noter l’histoire tellement elle n’est pas sérieuse, le speech de base : c’est l’histoire d’Io, un jeune homme timide un peu pervers et bon à rien, qui a pour seul contact son amie d’enfance, Lilia une fille-monstre, il souhaite changé mais ça ne mène à rien et puis le monde est en crise car les filles-monstres de l’extérieur se mettent à attaquer les humains. Io est alors choisi par l’ancien du village pour aller sauver le monde (et surtout se débarrasser de lui car il fait rien xD) et doit explorer « Monstopia » le monde des filles-monstres. Rapidement ils vont tomber sur Otton, une sorte de petit phoque rose qui parle et qui est un collectionneur de pantsu, Io se dit qu’avec lui à ses cotes il ne passera plus pour un pervers, mais surtout grâce à lui ils vont trouver un moyen de « guérir » les filles-monstres qui sont comme possédés…
Voilà, c’est principalement de l’humour, Otton nous fait toujours bien rigoler avec ses sorties déjantées, les filles sont bien kawaii, les quelques mystères du jeu ne vont pas chercher bien loin, mais bon, on ne cherchait pas de scénario complexe de toute manière.

2015-06-11-183922

Recommandé pour :
Fan de Dungeon Crawler
Fan des jeux Compile Heat/IF/Monster Monpiece
Fan de filles-monstres/Ecchi/Pelotage d'écran

Il suffit de jouer de jouer 10 minutes au jeu pour comprendre qu'il n'avait aucune chance de sortir en occident, trop de choses seraient considérés de mauvais goût et le reste serait censuré massivement. C'est pourquoi cette version Asia qui garde tout le contenu original avec en plus des sous titres anglais est une sorte de miracle envoyé par la déesse du moe et je conseil vraiment le jeu à tout ceux qui sont intéressés mais en connaissance de cause, ce n'est pas un jeu tout publique, même s'il n'a rien de choquant. Du coup, j'espère vraiment que Moe Crystal aura lui aussi droit à sa version Asia/Anglaise, mais avec moins d'un an de délai cette fois.

 556116_back