Avant de voir ce que 2015 nous réserve, voici mon  classique palmarès des JRPG de l'année. Mais cet année, il va être un peu particulier, car il y a eu vraiment beaucoup de jeu et que je n'ai pas pu tous les finir, donc seul ceux que j'ai vraiment testé seront pris en compte. De plus les jeux PS Vita auront aussi leur récompense en fin de poste.

 

Meilleurs Graphismes : Atelier Escha & Logy : The Alchemist of Dusk Sky

91qKZHfv23L

Choix discutable, je sais, mais ce que je tiens à récompenser ici c'est l'amélioration continue que Gust offre à sa série, chaque jeu et de plus en plus beau avec de meilleures animations, là ou la concurrence nous servent du réchauffer et du recyclage.(Concrètement la place devrait certainement revenir à FF-Lightning Returns, mais je n'y ai pas joué. Tales of Xillia 2 pourrait être nominé, mais sent beaucoup trop le réchauffer à mon gout.)

 

Meilleur Gameplay : Atelier Escha & Logy : The Alchemist of Dusk Sky

91qKZHfv23L

Oui, encore eux, mais cette fois la place est plus légitime, le gameplay de cet épisode d'Atelier est vraiment abouti autant au niveau des combats avec ses 6 combattants et le Double Draw, qu'au niveau de l'achimie avec les divers éléments des ingrédients pour utiliser des capacités, il vous faudra d'ailleurs maîtriser à fond ces 2 aspects du jeu si vous voulez relever les défis ultime qu'il propose.

 

Meilleure OST : Ar nosurge : Ode to an Unborn Star

Ar nosurge cover

Encore un jeu Gust, mais ici, la concurrence n'avait aucun chance, forcement tout l'univers du jeu repose sur la chanson, ce qui donne un large choix de thème chanté ainsi que des BGM de trés bonne qualité. Tout comme Ar tonelico en 2011, cette OST devrait resté longtemps dans les pistes que j'écoute le plus sur ma liste de lecture.

 

Meilleur Scénario : The Witch and the Hundred Knight

81aQf59vLjL

Choix très difficile, mais le plus original, déjanté, imprévisible et sombre à la fois c'est bien celui là. Même si la série des Disgaea nous avait habitué aux ambiances du genre, ici le ton est beaucoup plus sérieux, les personnages souffrent réellement au cours de l'aventure et les divers retournement de situation sont vraiment imprévisible tout comme les fins qui sont assez particulière. Bref, vous voulez du NIS, mais avec un autre regard, alors tentez celui là.

 

Prix de la Localisation : Tales of Xillia 2

Xillia 2

Comme tous les ans c'est un jeu Bandai-Namco qui remporte le prix, faut dire c'est bien les seules à nous traduire des jeux en français de bonne qualité. J'aurais pu hésiter avec Tales of Symphonia Chronicles car les voix japonaises sont présentes, mais la traduction est d'époque et ne correspond plus vraiment aux standards actuels.

 

Prix du Portage : Tales of Syphonia Chronicles

ToS Chronicles

Les portages sont devenus de plus en plus récurrent, la PS4 en a à gaver par exemple, mais parfois l'interet est limité vers même il y a des pertes par rapport à la version originale (l'OST de FFX). Ici Bandai-Namco nous ont sortis une compilation de qualité, déjà l'interet est réelle car ceux qui n'avaient pas de console Nintendo n'ont pas pu jouer à ces jeux, pour le premier ToS c'est la version japonaise PS2 plus complète que celle sur Gamecube qui était sortis chez nous et de plus les jeux ont gardé les voix japonaises (Rie Kugimiya pour Marta dans ToS Dawn *_*). Bref, pour son petit prix, c'est une excellente collection HD à se procurer.

 

Prix de l'Otakulture : Akiba's Trip : Undead & Undressed

Akiba's Trip PS3

Je n'avais aucune récompense pour ce jeu, mais je ne pouvais pas ne pas la citer. En plus de tout le fun qu'il peut procurer comme j'ai dis dans le test tout récent, il faut aussi retenir toutes les références présentes. Il faut savoir que tout ce qui est représenté dans le jeu est tiré de la réalité, les magasins présent sont de véritable enseigne, il y a une centaine de flyers à collectionner, ce sont des pub pour des vrais commerces, chaque écran de chargement nous montre une pub pour de vrai jeux/animes/mangas/lieux, les héros du jeu sont fans d'une anime, si on regarde de près on reconnaît les personnages de Kodomo no Jikan, les écrans géants de la ville nous passent des trailers pour des jeux connus (Disgaea 4 Return, Conception II, Sen no Kiseki, Mind Zero, Sonico...). Bref, comme déjà dis, si vous êtes un otaku, vous devez tester ce jeu.

 

Platine le plus Facile : Battle Princess of Arcadias

Battle-Princess-of-Arcadias

Pour une fois ce n'est pas un mauvais jeu qui a un trophée platine facile, Battle Princess of Arcadias est un petit jeu téléchargeable à mi-chemin entre l'Action RPG et le Beat'em All 2D. Au Japon il sortit en boite alors que NISA a choisi de le sortir uniquement en digital, mais pour une fois je dirais qu'ils ont eu raison, car il n'a pas l'envergure d'un jeu physique. Fun, avec un bon niveau de difficulté, mais relativement court, il faudra finir 2 fois l'histoire et farmer un peu pour obtenir le trophée platine, soit environ 40 heures de jeu.

 

Platine le plus Difficile : Mugen Souls Z

Mugen Souls Z

Alors, oui je ne l'ai pas encore, je ne devrais pas en parler, mais j'ai quand même plus de 60 heures de jeu, juste pour finir l'histoire comme il faut et je suis vachement loin d'avoir le trophée platine, même si je ne sais pas exactement combien d'heure il faudra mais j'imagine certainement autour des 200/300.

Sinon l'autre vrai platine qui m'a pris le plus de temps cette année, au final il s'agit de Tales of Symphonia HD, avec "seulement" 150 heures de jeu, le plus pénible étant le nombre de partis qu'il faut faire, 5 normalement, mais j'en ai commencé 6 ou 7... Sinon, les autres jeux de l'année ont plutôt été facile, heureusement car vu la quantité, un ou deux à plus de 200 heures m'aurait fait perdre trop de temps sur mon planning.

 

Fail de l'année :
Catégorie Bug : The Witch and the Hundred Knight

81aQf59vLjL

C'est assez personnel car appréciation car certains joueurs n'ont pas eu trop de soucis, mais en ont eu plein sur d'autres jeux ou j'ai pas eu de problème. Mais au final, le fait est que les jeux NISA sortis entre mi-2013 et mi-2014 soufre de pas mal de petit problème de stabilité du au fait qu'ils testent leur jeux sur des console debug, qui ne sont pas tout à fait pareil que les consoles grand-public. Moi c'est celui-la ou j'ai eu le plus de problème, au point de le mettre de coté un moment, mais finalement je suis revenu dessus, en changeant à méthode de jeu en étant parano à fond à sauvegarde tout le temps et au final je n'ai quasiment pas eu de bug sur cette deuxième session.

Mention spéciale pour Mugen Souls Z qui a eu un gros bug, rendant le post-game inaccessible pour les joueurs hardcore, mais qui a finalement été patché.

 

Catégorie Censure : Mugen Souls Z

Mugen Souls Z

Si Mugen Souls Z a finalement échappé au bug de l'année, il n'a pas échappé à la censure puritaine. Ainsi une nouvelle fois les mini-jeux de bain ont été coupé à la localisation. Heureusement il reste une bonne quantité de CG onsen et autres à mater au cours de l'histoire, j'ai cru comprendre qu'on pouvait quand même débloquer certains CG des mini jeux dans le post-game, mais je n'ai pas pu y voir pour le moment.

 

Voilà pour la PS3, je n'ai rien eu à dire pour Fairy Fencer et Atelier Rorona Plus, dans le genre ni très bon ni mauvais.
Je voulais faire aussi des récompenses pour les jeux PS Vita, mais au final difficile de faire un Palmarès, donc je vais simplement redire les points forts des jeux sortis :

Ys : Memories of Celceta

Ys Memories of Celceta

Action-RPG sympathique, avec une excellente OST, son scénario parait classique mais forcement c'est un remake d'un vieux jeu, du coup on a aussi ce sentiment plaisant de vivre une aventure à l'ancienne, un jeu que je recommande à tout le monde.

Sorcery Saga : Curse of the Great Curry God

Sorcery Saga front

Petit Donjon-RPG assez facile, idéal pour ceux que le genre intéresse et qui ne veulent pas trop se prendre la tête non plus. L'ambiance est assez légère et moe mais la scénario quasi inexistant à conseiller pour ceux qui veulent un petit jeu sympa et pour les fans de jeux Compile Heart.

Demon Gaze

Demon gaze

Dungeon-Crawler plus ambitieux qu'on pourrait le croire, avec un gameplay plutôt basique mais une difficulté assez élevé du coup il faut jouer intelligemment pour surmonter les épreuves qui vous feront face. Le scénario qui semble un peu en retrait au départ se révélera plein de surprise et assez intéressant au final. Un  jeu à tester pour tous ceux qui se considère comme gamer.

Hyperdimension Neptunia Re;Birth1

Neptunia Re;birth1

Un must pour tous les fans de Neptune, l'histoire du premier Nep a été très bien réécrite et rend le déroulement des évènements bien plus intéressante qu'à l'origine. Le gameplay a été repris de Victory, du coup il est quasiment parfait, sauf qu'on contrôle que 3 personnages pour coller à l'original et augmenter un peu la difficulté. Au final le seul soucis de ce jeu c'est qu'il est uniquement en téléchargement pour la version européenne.

 

Et voilà pour ce Palmarès 2014 ! Une année qui aura été très chargée avec beaucoup de jeux sympathique, n'hésitez pas à partager vos coups de coeurs et de gueules sur les JRPG de cette année. Maintenant, rendez-vous le 31 décembre pour les prévisions de 2015 !