Aller, petite pause entre deux parties de Toukiden pour vous parler du manga Dark Rabbit, récemment acheté et déjà terminé :

dark-rabbit-manga-volume-1-simple-70698

Titre VO : Itsuka Tenma no Kuro Usagi
Dessin : Shiri Asahina
Scénario :  Takaya Kagami
Editeur VF : Panini Manga
Type : Seinen
Genres :  Action, Aventure
Nombre de volumes : 6

Résumé : Taito Kurogane est un lycéen qui mène une existence insouciante et plutôt ennuyeuse à son goût. Il est toujours accompagné, pour ne pas dire suivi, par Haruka. Toutefois ses rêves sont hantés par une fille mystérieuse. Qui est-elle, que lui veut-elle ? Sa vie change radicalement le jour où il meurt ! En voulant sauver une jeune fille, il est percuté par un camion. S’il est décapité, son corps reste en parfait état de marche, du coup il se relève et récupère sa tête, mais il lui faut partir à toutes jambes car deux fanatiques veulent le tuer afin d’empêcher : « le retour de Taito Kurogane, le serviteur de l’ancien vampire Himea Saito ». C’est à ce moment précis que la jeune fille qui lui apparaît en rêve se manifeste. Elle lui demande de se laisser tuer en lui assurant que tout va bien se passer !

Alors, à l'origine je comptais prendre cette série une fois Rosario+Vampire terminé car ça parlais de vampire et je croyais que le tome 13 de R+V allait être le dernier. Mais du coup les choses ne ce sont pas déroulés comme ça et j'ai acheté la série pour m'occuper pendant mon voyage du début de l'année et je ne me doutais pas non plus qu'elle se terminerait déjà au tome 6.

Pour parler de la série en elle même, bon déjà si vous cherchez une histoire vampirique c'est raté, puisque la notion de vampire n'intervient que sur deux page au début puis après plus rien en rapport, mais passons. Le gros de l'histoire est donc le duo Taito et Himea qui vous combattre d'autres personnes puis formé un groupe et vont interagir avec/contre 2 autres groupes mystérieux "l'armée et "l'église" (oui grosse recherche ans les noms) le tout en gardant leur école comme base. Niveau action on est donc servi, puisqu'on enchaîne les combats à tout va mais c'est aussi un peu le point faible du scénario puisqu'on prends très peu le temps de se poser et d'approfondir les relations entre les personnages, tout va très vite et la narration préfère nous balancer d'abords dans un combat, puis revenir en arrière après pour nous expliqué la situation, ça passe une fois, mais ça devient lourd au bout d'un moment.

Les personnages sont globalement plutôt sympathiques, mais presque un peu trop cliché, Taito le héros style shonen, faible mais qui veut protéger tout le monde, Himea qui fait sa fille super forte, mais qui passe plus de temps à pleurer et se faire sauver qu'autre chose, Gekko le Sasuke-like et Mirai, la fille moe énergétique, mais qui ne sert à pas grand chose. Le tout aurait pu être passable et donné une série plutôt cool sur le long terme, mais comme on pouvait s'y attendre, une fin au tome 6 paraissait louche et effectivement, puisque sans vouloir spoiler, on nous dit clairement que la suite des aventures sont dans le roman, au Japon. Donc TRES décevant comme final, on attendait des choses épiques mais on ne les verra pas, à moins qu'une suite en manga voit le jour un jour...

Au niveau des dessins, les personnages sont plutôt réussis et expressifs, les couvertures sont vraiment belles et sont un des principaux argument qui m'a donné envie de suivre la série, lors des scènes d'action on sait pas toujours bien ce qu'il se passe à cause de l'aptitude du héros à mourir et se régénérer tout le temps, les décors sont assez rapidement absents des que sa bouge.

Que peut-on dire au final sur cette série ? Si vous avez vu l'anime, peut être serrez-vous content de retrouver les personnages, mais il est vraiment difficile d'accepter une fin si abrupte alors qu'il y avait un très bon potentiel pour aller loin, c'est assez regrettable.