Hyperdimension Neptunia / Chou Jigen Game Neptune (Jap)

61y7A+Y+VvL

Dev : Compile Heart, Idea Factory
Edit : NIS America
Support : PS3 Only
Loc : Tout anglais, option voix jap

Graph : -/+
Contrairement aux critiques, je prends une chose en compte, Idea Factory/Compile Heart ont jusqu'à maintenant fait de superbe jeu en 2D, il est donc normal que s’ils se mettent à la 3D de ne pas s’attendre à des graphes genre FF ! Après effectivement, les décors sont un peu vides et l’animation des personnages est encore un peu trop rigide.

Gameplay : -/+
Le système de combat est entièrement personnalisable, on attribue à chaque touche l’attaque que l’on veut par tranche de 4 touches, ce qui donne pas mal de possibilité unique, on regrettera juste que cela ne permette pas de créer des combos unique à la manière de Cross Edge. Le système de soin est catastrophique car basé sur des probabilités que l’ont règles (ex : si hp à 50% -> 70% de chance de soins) et bien souvent ça ne marche pas ou juste le soin le plus faible qui vous fera pas vivre plus longtemps. Les combats sont mou/long, certes, mais dans ce cas, mettez le jeu en difficile et spammer L2 pour désactiver les actions et vous gagnerez en rapidité. Par contre le reste du jeu est vide d’intérêt, il n’y a même pas un système d’alchimie…

Musique : +
Musique sympathique en général, pas du grand art, d’ailleurs certaine risque de vous restez en tête pour votre plus grand malheur xD.

Durée : -
Environ 40h pour finir l’histoire, ça parait normal pour un RPG, mais in game ça fait un peu bâcler, rajouté en 10 pour avoir la true end, et 10 autres pour tout compléter et recommencer le jeu s'ils vous manquaient quelque chose pour la platine… Voilà la grosse arnaque du jeu, d’habitude leurs développeurs font des jeux avec un contenu énorme avec et après l’histoire et une limite des lvl a 999, alors qu’ici ce n’est pas le cas, sauf si vous prenez des DLC payant pour débloqué la limite des niveaux (99) et des quêtes lvl200/400 ainsi que des personnages qui sont dans l’équipe mais qu’on ne peux pas jouer, un bel arnaque en somme.

Histoire : -/+
La belle métaphore de la guerre des consoles… elle est où ? Elle est présente lors de la première scène du jeu pour justifier l’amnésie de l’héroïne, après plus rien. Mais l’histoire est marrante, voir ces jeunes filles se battre sans trop savoir pourquoi ni contre quoi, les personnages sont sympathiques l’humour et les références aux autres grands titres sont omniprésentes (mais HS). La true end est incompatible avec l’histoire d’une suite, à voir comment ils vont justifier ça…

Recommandé pour :
Les fans de filles kawaii, de fan service (attention beaucoup moins présent qu’on veut nous le faire croire), de rpg facile et vite fait.